Le programme d’échanges de la Commission Européenne pour la période 2014-2020 s’appelle dorénavant Erasmus +. Il a pour but notamment de favoriser et développer la mobilité étudiante en Europe en faisant partir à l’étranger 4 millions de personnes (étudiants, enseignants, stagiaires…) dont 2 millions d’étudiants d’ici 6 ans.

Des bourses d’étude à la carte

Pour atteindre cet objectif la Commission Européenne augmente le budget consacré à ce programme de 40%. De 160 euros par mois et par étudiant, la bourse d’étude  sera comprise entre 200 et 300 euros par mois pour les Etudiants se rendant en Autriche, au Danemark, en Finlande, en Irlande, en Italie, au Lichtenstein, en Norvége, au Royaume-Uni et en Suède.  Elle sera de 350 à 450 euros par mois pour une mobilité de stage. Les étudiants choisissant les autres pays européens se verront allouer de 150 à 250 euros par mois. Les Universités, les écoles, les collectivités pourront bien sûr augmenter ces dotations. Les habitants d’outre-mer percevront eux jusqu’à 700 euros par mois par étudiant. Leurs frais de voyage pouvant être pris en charge.

La multiplication de séjours fractionnés

Avec Erasmus ancienne version, seul un séjour de 12 mois consécutif maximum pouvait être pris en charge. Avec Erasmus + il est possible de partir pendant 12 mois non consécutifs et cela pour chaque cycle d’étude. Par contre la mobilité doit toujours être de minimum 3 mois à compter de la 2ème année de licence.

Elle est toujours reconnue en France pour l’obtention du diplôme grâce aux European Credits Transfer System, qui impose par exemple 60 ECTS pour obtenir une licence.

Des outils linguistiques via un portail web

La Commission Européenne va développer un portail linguistique web pour que les étudiants puissent se tester, s’évaluer et progresser dans la langue du pays de leur choix avant et après leur mobilité. Le résultat de ce test ne remettra pas en cause le départ de l’étudiant ou du stagiaire mais il permettra à l’étudiant ou au stagiaire de bénéficier de cours en ligne sur le portail web.

Seuls l’allemand, l’anglais, l’espagnol, le français et l’italien seront disponibles sur ce portail linguistique.

Notre solution : ASSUR TRAVEL ETUDIANT-WHV

Nous ne pouvons que conseiller à tous ces jeunes de bien préparer leur mobilité notamment sur tout ce qui touche à l’assurance santé internationale qui est notre spécialité.
Le contrat ASSUR TRAVEL ETUDIANT-WHV a spécialement été conçu pour répondre parfaitement à ces cas de mobilité internationale des jeunes de moins de 35 ans. Il offre en plus d’une assurance santé au 1er Euro (attention à bien appeler Mutuaide avant d’engager une dépense médicale et à leur envoyer la prise en charge ou le refus de la sécurité sociale pour que le reste soit pris en charge), une assistance rapatriement en cas de maladie, accident ou décès y compris d’un proche parent. Enfin une garantie responsabilité civile vie privée est aussi incluse pour protéger les jeunes européens des conséquences des dommages matériels ou corporels involontaires qu’il pourrait causer à autrui.