Jeune au pair en Australie : comment bien s’assurer ?

Publié le 18/06/2020 à 14h33 et mis à jour le 04/11/2020 à 09h15

Vous rêvez de vous expatrier en Australie ? Avez-vous déjà pensé à devenir jeune au pair ? Pendant 6 à 12 mois vous recevez de l’argent de poche et êtes logé et nourri par une famille d’accueil. En échange, vous participez aux tâches ménagères et vous occupez des enfants. En immersion totale, vous découvrez la culture australienne et améliorez votre niveau d’anglais. Plutôt intéressant, non ? Pour partir, il vous faut signer un contrat de travail et remplir quelques formalités. L’une d’elles est la souscription à une assurance santé et voyage spéciale au pair. Découvrez dans cet article tous nos conseils pour bien vous assurer.

Pourquoi souscrire à une assurance au pair ?

Souscrire une assurance voyage

En Australie, une personne au pair a le statut de salarié. Vous avez alors l’obligation d’être couvert par une assurance santé. Cependant, en quittant la France vous perdez vos droits à sécurité sociale française. De plus, dans votre pays d’accueil, les étrangers sont seuls responsables de leur assurance médicale. En cas de problème de santé ou d’hospitalisation, vous devrez payer les frais de votre poche et cela peut s’avérer très onéreux. En moyenne, le coût journalier dans un hôpital public est de 1000 AUD (soit environ 600 €). Avoir une assurance au pair vous permet donc de voyager l’esprit tranquille. Selon votre contrat d’assurance, vous pourrez faire face à toute éventualité.

Prendre une assurance spéciale pour la voiture

Dans le cadre de votre mission de jeune au pair vous serez peut-être amené à conduire. Votre famille d’accueil devra obligatoirement le signaler à sa compagnie d’assurance. De votre côté, il est fortement recommandé de souscrire une assurance accident et responsabilité civile. Conduire sur le côté gauche de la route peut être déstabilisant. Il serait dommage de gâcher votre séjour à cause d’une escapade en voiture ! Chaque État australien impose ses propres exigences quant à l’assurance du véhicule et du conducteur. N’hésitez pas à vous renseigner et à en parler directement à votre famille d’accueil.

Que doit couvrir l'assurance au pair ?

En ce qui concerne votre assurance au pair, deux cas de figure sont possibles :

  • votre famille d’accueil ou organisme d’envoi fournit l’assurance ;
  • vous souscrivez vous-même à une assurance de voyage au pair.

Que vous ayez à choisir ou non votre assurance, vérifiez que celle-ci réponde aux exigences demandées par l’Australie. En règle générale les couvertures obligatoires sont :

  • la prise en charge des frais médicaux (maladie et accidents) ;
  • la prise en charge des frais d’hospitalisation ;
  • la prise en charge du rapatriement sanitaire ;
  • une responsabilité civile (sur les dommages corporels et matériels).

Des formules d’assurance plus complètes peuvent comprendre d’autres couvertures telles que ;

  • l’assurance perte ou vol de bagages ;
  • la couverture en cas de retard ou d’annulation du vol ;
  • l’assistance en cas de retard des bagages ;
  • une assistance juridique en cas de litige ;
  • le remboursement des frais d’inscription ;
  • les frais d’hébergement en cas de transfert vers une autre famille d’accueil ;
  • le remboursement des frais de scolarité en cas de retour prématuré (s’applique seulement si le jeune au pair faisait ses études en Australie).

D’autres couvertures peuvent être ajoutées à votre contrat. Si vous prévoyez de faire des sports extrêmes, par exemple, n’hésitez pas à inclure une assurance spéciale.

Comment choisir une assurance au pair ?

Comment lire un devis ?

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner quant au choix de votre assurance voyage est de demander des devis. Prenez le temps de les comparer. Le but est de trouver une formule qui répond à vos besoins. À la réception du devis, il vous faudra prêter attention aux points suivants :

  • les garanties incluses : ce sont les risques couverts par l’assurance ;
  • les garanties optionnelles : elles vous permettent de créer une formule sur-mesure ;
  • les plafonds d’indemnisation : c’est la somme maximum remboursée ;
  • le niveau de franchise : c’est la somme qui reste à votre charge en cas de problème ;
  • l’assistance : l’équipe de votre assureur peut être, ou non, joignable par téléphone, en ligne ou SMS 24 h/24 et 7 j/7 ;
  • les modalités de prise en charge : ce sont les conditions qui vous permettent de ne pas avoir à avancer les frais ou recevoir un remboursement ;
  • les cas d’annulation acceptés : certaines formules n’assurent l’annulation qu’en cas de décès ou maladie. D’autres acceptent les motifs dits « justifiables » ;
  • les clauses d’exclusion : c’est tout ce qui n’est pas compris dans le contrat.

Combien coûte une assurance pour l'Australie ?

Le coût total de votre assurance au pair dépend de plusieurs critères :

  • votre âge ;
  • la durée de votre expatriation ;
  • le niveau de couverture choisie ;
  • les plafonds d’indemnisation ;
  • les franchises.

À l’autre bout du monde, vous vivez une expérience unique. En échange de quelques heures de travail, vous plongez au cœur de la culture australienne. Pour profiter pleinement de votre expatriation, il est indispensable de choisir une assurance au pair qui vous convient. Bien assuré, vous réalisez vos rêves sans mauvaise surprise.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé