Quelles sont les raisons de partir en PVT ?

Publié le 01/12/2021 à 09h28 et mis à jour le 02/12/2021 à 10h31

Voyager en PVT est une occasion unique pour les 18-30 ans de parcourir quelques-uns des plus beaux pays du monde sans contrainte. Qu’est-ce que ce programme ? Quelles sont les raisons de partir en PVT ?

Qu'est-ce que le PVT ?

Se donner l’opportunité de parcourir le monde pendant un an au maximum tout en travaillant uniquement quand c’est nécessaire, c’est la définition originelle du PVT.

Aujourd’hui, le PVT (Permis Vacances Travail) est un programme destiné aux 18-30 ans (voire 35 ans). Il permet à ces femmes et ces hommes de voyager et de s’expatrier pendant 12 mois dans un certain nombre de pays. Ce voyage touristique et culturel peut être ponctué de différents jobs pour le financer si nécessaire.

Ce programme d’échange compte un certain nombre de destinations. Parmi celles-ci, la France, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili, Singapour, la Russie, le Brésil, le Japon, le Mexique, l’Argentine, la Corée du Sud, Hong Kong, le Pérou ou encore Taïwan.

Le PVT est aussi appelé VVT (Visa Vacances Travail), en anglais, WHV (Work Holiday Visa). Ceux qui voyagent en PVT sont nommés les « pvtistes ».

Pourquoi choisir de voyager en PVT ?

Facilité d’obtention du Permis Vacances Travail, opportunité unique de s’immerger dans d’autres cultures, quelles sont les raisons de voyager en PVT ?

Aucun parcours ou cursus exigé

Le PVT a comme principal avantage d’être accessible à tous. Il n’y a aucune condition particulière à remplir. Aucun parcours ou cursus universitaire n’est imposé pour en bénéficier. Que vous soyez étudiant, sans emploi ou déjà actif, vous pouvez donc y prétendre. Par conséquent, c’est de loin le programme le moins sélectif qui soit.

La seule chose qui soit imposée, c’est une limite d’âge. Vous devez avoir au moins 18 ans et au plus 30 ans. Pour certaines destinations comme le Canada, la limite est même repoussée à 35 ans.

Obtention facile du PVT

Outre cette ouverture au plus grand nombre, le Permis Vacances Travail est très simple à obtenir. Les demandes sont à formuler directement en ligne. Quelques jours suffisent pour se voir attribuer le précieux sésame, à condition de rentrer dans les quotas.

En effet, les différents pays qui y participent limitent le nombre de personnes pouvant entrer sur leur territoire dans le cadre du programme PVT. Il est toutefois très rare que ceux-ci soient atteints, exception faite du Canada.

Travailler pour financer son voyage

Bien évidemment, pour entreprendre un voyage d’une durée de plusieurs mois en terre étrangère, il faut disposer d’un certain budget. Celui-ci est destiné à couvrir vos dépenses incompressibles comme la nourriture et le logement.

Toutefois, quand on est étudiant ou jeune actif, il n’est pas toujours évident de pouvoir économiser la somme nécessaire à une telle aventure. Avec le PVT, si le besoin s’en fait sentir, vous pouvez poser votre sac, trouver un emploi sur place, vous renflouer et reprendre la route par la suite.

En pratique, il est tout de même bon de se renseigner sur les conditions d’embauche, même pour un travail de courte durée. Celles-ci sont plus ou moins favorables d’un pays à l’autre, mais également en fonction des saisons.

Un atout sur son CV

Voyager en PTV permet d’ajouter des lignes à son CV. Pour beaucoup de pvtistes, c’est en effet l’occasion de s’essayer à de nombreux métiers parfois insolites, voire de se découvrir une passion.

Dans tous les cas, c’est une belle expérience qui permet de faire la différence sur son CV de retour en France. Cela peut même vous ouvrir quelques portes.

Une vraie sensation de liberté

Le Permis Vacances Travail est une opportunité unique de savourer la liberté de faire ce qu’il vous plaît. Vous pouvez passer d’une ville à l’autre, d’un pays à un autre comme bon vous semble. Vous mêlez plaisir et travail (mais juste ce qu’il faut !). Couchsurfing, camping, chambre chez l’habitant, c’est vous qui décidez au jour le jour.

Avec le PVT, chaque journée peut être différente si vous en avez envie. C’est ça la vraie liberté !

Une aventure immersive

Pour s’imprégner de la culture d’un pays, découvrir un autre mode de vie, apprécier une gastronomie différente, un séjour de quelques jours n’est pas suffisant. Il faut véritablement vivre avec et comme les habitants, sillonner le pays, passer de région en région.

Pour cela, il faut du temps. Un luxe que peu de personnes peuvent s’offrir et que le WHV met pourtant à portée de main des 18-30 ans.

Découvrir ou se perfectionner en langue étrangère

Séjourner à l’étranger pendant quelques mois, voire pendant toute une année, cela implique de parler la langue du pays. Partir en PVT peut être une occasion de se perfectionner en russe, en espagnol, en portugais ou encore en japonais. Communiquer au quotidien dans une langue étrangère permet d’enrichir son vocabulaire et d’acquérir des automatismes.

Cela peut être également une opportunité d’apprendre et d’apprécier une nouvelle langue. Toutefois, il est recommandé de connaître quelques rudiments avant de vous rendre dans le pays. Savoir dire bonjour, au revoir ou merci dans la langue de ses hôtes est une marque de respect importante, en particulier en Asie.

Par ailleurs, c’est essentiel pour trouver du travail localement. Enfin, c’est la meilleure façon de se faire accepter par la population et de ne pas être seulement perçu comme un touriste.

Des rencontres inoubliables

Être pvtiste, c’est également avoir l’opportunité de faire des rencontres, beaucoup de rencontres. Lors de votre aventure, vous pourrez côtoyer et échanger avec des gens que vous n’auriez jamais eu l’occasion de rencontrer autrement. Certaines d’entre elles seront à jamais dans votre mémoire. Une ambiance, une odeur, un plat, un coucher de soleil, un rien peut vous les remémorer très longtemps.

Ces rencontres inoubliables sont une véritable richesse. Beaucoup de pvtistes y prennent goût et envisagent par la suite de continuer à parcourir le monde ou de s’expatrier.

Ouverture d’esprit et appréhension différente des choses

Voyager en PVT, c’est vouloir s’ouvrir à autre chose que sa zone de confort. Cela permet de découvrir d’autres réalités que celles que l’on connaît en France, d’autres façons de faire au quotidien, d’autres visions des choses. Ainsi, le mode de vie des Japonais diffère beaucoup du nôtre ou de celui des Péruviens par exemple.

Au final, cela permet de relativiser, d’avoir un point de vue différent sur ce qui peut paraître exaspérant en France et qui n’est finalement pas toujours mieux ailleurs. Voyager en PVT, c’est une belle aventure pour le corps, mais également pour l’esprit.

Aucune autre opportunité de ce genre

Vous hésitez encore? Sachez qu’une fois votre 30e anniversaire, voire votre 35e anniversaire passé, plus jamais une autre opportunité de ce genre ne se présentera à vous. Une excellente raison pour en profiter.