Qu’est-ce que le Volontariat international en entreprise (VIE) : tout savoir

Publié le 16/07/2020 à 10h03 et mis à jour le 16/07/2020 à 10h28

Le Volontariat International en Entreprise permet aux Européens d’effectuer une mission professionnelle à l’étranger. Ce dispositif de mobilité international permet chaque année à des milliers de jeunes de transformer une expérience internationale en tremplin professionnel. Dans ce guide complet, vous saurez tout sur cette expatriation.

Qu'est-ce que le Volontariat International en Entreprise ?

Instauré le 14 mars 2000, le VIE est une expérience de volontariat effectuée par un jeune à l’étranger. Placé sous l’autorité de l’Ambassade de France de son pays d’accueil, le volontaire participe à un projet professionnel rémunéré encadré par un contrat.

Les domaines d'activité du Volontariat International en Entreprise

Les missions confiées au volontaire concernent tous les métiers. En fonction des besoins des structures d’accueil, certains domaines sont plus demandés que d’autres :

  • Finance ;
  • Marketing ;
  • Commerce international ;
  • Contrôle de gestion et comptabilité ;
  • Ressources humaines ;
  • Communication ;
  • Informatique ;
  • Agronomie ;
  • Électronique ;

Les structures d'accueil du Volontariat International en Entreprise

Selon les missions proposées, le Volontariat International en Entreprise peut s’effectuer aux quatre coins du monde. Le jeune volontaire peut être amené à travailler dans différents types de structures d’accueil :

  • Les entreprises de droit français établies à l’étranger ;
  • Les entreprises étrangères en partenariat avec une structure française ;
  • Les groupements d’entreprises de droit français souhaitant partager les coûts de la mission de VIE.

Certains organismes étrangers engagés dans une coopération avec la France peuvent également recevoir un ou plusieurs volontaires. Dans ce cas, la nature de la mission doit être de coopération économique.

La durée d'une mission de Volontariat International en Entreprise

Une mission de VIE dure entre 6 et 24 mois renouvelable une fois. Renouvellement compris, la durée totale d’une mission ne peut excéder deux ans. Pour un renouvellement de contrat de VIE une demande doit être adressée à l’organisme gestionnaire de un à trois mois avant la fin de la mission.
Le Volontariat International en Entreprise peut comporter une ou plusieurs périodes d’activité en France. Cependant, il doit s’effectuer au minimum 183 jours par an à l’étranger.

Le Volontariat International en Entreprise est une activité professionnelle à temps plein. Il n’est donc pas compatible avec d’autres activités rémunérées, qu’elles soient privées ou publiques. L’organisme d’accueil peut néanmoins autoriser les productions d’œuvres scientifiques, artistiques ou littéraires et les activités d’enseignement en parallèle de la mission de VIE.

Comment s'inscrire au Volontariat International en Entreprise ?

Avant de s’inscrire, il est primordial de vérifier si toutes les conditions requises sont remplies. Ensuite, le candidat enregistre son CV sans photo ainsi que son numéro identifiant de défense. Ce numéro figure sur le certificat de participation à la journée de défense et citoyenneté. Beaucoup de jeunes Français perdent ce document. Pas de panique ! Il suffit de faire une demande de duplicata dans le centre où a eu lieu la JDC.

L’ inscription se fait sur le site du Centre d’information sur le volontariat international (Civi). C’est sur ce même site que le candidat aura accès à toutes les offres de VIE. Si aucune offre ne correspond à son projet professionnel, le jeune a la possibilité de démarcher directement les entreprises. Il devra alors leur soumettre son projet et expliquer à son interlocuteur les intérêts du Volontariat International en Entreprise.

Quels sont les droits d'un Volontaire International en Entreprise ?

Les indemnités

Le volontaire perçoit deux indemnités : l’une fixe et l’autre établie en fonction du pays d’affectation.

L'Indemnité mensuelle fixe

L’indemnité mensuelle fixe perçue par le volontaire est exonérée d’impôt sur le revenu et exclue de l’assiette de la contribution sociale généralisée (CSG) et de la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS). Au 1er janvier 2020, l’indemnité mensuelle fixe était de 723,99 €.

L'indemnité supplémentaire

L’indemnité supplémentaire mensuelle dépend du pays d’accueil. Le barème est disponible sur le site du gouvernement. Tout comme l’indemnité mensuelle fixe, elle est exonérée d’impôt sur le revenu et de l’assiette de la CRDS et de la CSG. Son montant est revalorisé trimestriellement. La somme perçue par le volontaire dépend de l’évolution du taux de change et du coût de la vie.

Les indemnités et la résidence principale

Si le jeune professionnel effectue une mission de VIE dans le pays où il possède sa résidence principale, ses indemnités changent. Le texte de loi prévoit de verser au volontaire l’indemnité mensuelle fixe du VIE et 15 % de l’indemnité supplémentaire. Les indemnités perçues par ces volontaires sont alors soumises à l’impôt sur le revenu dans leur pays de résidence.

Les congés payés

Lors de sa mission de VIE, l’expatrié a le droit à 2,5 jours ouvrés de congés par mois de mission. Exceptionnellement des congés peuvent être accordés pour des événements familiaux. Ses congés doivent être sollicités auprès de l’organisme d’accueil.

La couverture sociale

Un assureur privé remplace la sécurité sociale française pendant la durée du VIE. La couverture sociale est prise en charge pour le volontaire ainsi que ses ayants droit. Le jeune peut également décider de souscrire à une assurance complémentaire adaptée aux besoins des jeunes partant en VIE..

La retraite

La période de mission de VIE ouvre des droits à la retraite. Le calcul est effectué dans le 1er régime d’assurance vieillesse de base. Le volontaire y est obligatoirement affilié à la fin de sa mission de volontariat.

Le Volontariat International en Entreprise est un bon moyen de s’aventurer à l’étranger. Cette expatriation permet aux jeunes diplômés de découvrir de nouvelles cultures tout en acquérant de l’expérience professionnelle. Le VIE permet de quitter la France pour travailler à l’étranger dans un cadre solide et rassurant.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé