Gérer son retour en France après une longue période à l’étranger

Publié le 11/03/2020 à 13h52 et mis à jour le 02/07/2020 à 10h56

Vous êtes sur le point de rentrer en France après un long séjour à l’étranger.
Ou vous venez de rentrer et vous accusez le coup…

Le retour dans le pays natal

Rentrer dans son pays natal est une étape émotionnelle vécue comme particulièrement forte et lourde par bon nombre de voyageurs.
Si bien que dans les semaines précédant le retour à la maison, beaucoup appréhendent et se demandent comment ils vont gérer cette épreuve.

Généralement, si vous êtes resté 6 mois ou un an à l’étranger c’est que vous vous y êtes plu. Vous avez eu le temps de créer des liens forts avec les locaux, de vous créer des habitudes, une routine, d’expérimenter la liberté totale, de vous habituer à un climat, à un style de vie, à une culture…

Puis un jour, tout s’arrête. Il faut reprendre l’avion.
Et en quelques heures de vols, vous passez d’un monde à l’autre.
Avant de partir, il faut dire au revoir. Et ça, c’est une étape difficile.
Alors vous promettez à vos amis locaux que vous les retrouverez sur les routes ou que vous reviendrez bientôt. En fait, vous n’en savez rien, puisque vous ne savez pas exactement ce qui vous attend dans les prochains mois.

Quitter sa ville d'accueil

Puis vous dites au revoir à la ville qui vous a accueilli pendant plusieurs mois: un dernier verre dans votre bar favori, un dernier passage dans votre café habituel, un dernier tour dans le centre ville avant de prendre le bus ou le taxi vers l’aéroport.

Et quelques heures plus tard, vous voici à Charles de Gaulles.
Au milieu des français. Qu’est-ce qu’ils sont nombreux !
Bien sûr, il y aura des moments d’émotions et de joie quand vous allez retrouver vos proches.
Vous allez retrouver avec enthousiasme les plaisirs de la nourriture française.
Votre première visite dans un supermarché français vous donnera l’impression de pénétrer dans la caverne d’Ali baba : tout ce qui vous a manqué là-bas sera à portée de mains !

Mais rapidement, la nostalgie fait surface.
Vous passez la journée à regarder vos photos de voyage, vous commentez à voix haute à quel point le ou les pays où vous avez séjourné sont mieux que la France.
Vous avez même l’impression d’être un étranger dans votre propre pays.
Et peut-être cette drôle d’impression que rien ni personne n’a changé… sauf vous.
Vous n’êtes plus vraiment le/la même. Mais vos proches ont du mal à saisir ce que vous ressentez.

Mais que faire alors ?

Bien vivre l'étape du retour

Voici quelques conseils pour vous aider à passer en douceur cette étape du retour.

  • Ne restez pas cloîtré(e) chez vous : sortez, profitez de vos proches, retrouvez vos amis, bougez, prenez soin de vous, amusez-vous !
  • Peut-être allez-vous reprendre les études : l’occasion de retrouver vos camarades, de continuer sur votre voie si elle vous plait.
    Ou peut-être que ce voyage vous a permis de mûrir de nouvelles aspirations. Sentez-vous libre de vous réorienter si vous sentez qu’une nouvelle voie vous attire.
  • Gardez le contact avec vos amis internationaux. Aujourd’hui, vous avez tout entre les mains pour maintenir le lien : Instragram, Facebook, WhatsApp… N’hésitez pas à leur donner des nouvelles, à les appeler… En plus de garder un contact avec des amis de l’autre bout du monde, c’est une belle façon de pratiquer votre deuxième ou troisième langue.
  • Rencontrez d’autres voyageurs : grâce aux réseaux sociaux, il vous sera facile de trouver, parmi les groupes de voyageurs, des personnes de votre ville qui sont dans la même situation que vous et comprennent votre ressenti. L’occasion de partager, de vous écouter, de vous motiver entre voyageurs ont vécu la même chose que vous.
  • Rencontrez des personnes du pays que vous venez de quitter : dans de nombreuses villes de France vivent des expatriés, des étudiants étrangers venus passer un semestre en France, des jeunes venus passer un séjour au pair. Allez à leur rencontre, et pendant quelques heures vous aurez l’impression qu’une partie de vous est retournée dans le pays que vous avait tant aimé.
  • Vous pensez à devenir freelance ? Découvrez le guide pour devenir digital nomad (lien article)
  • Préparez le prochain voyage : quand ils rentrent en France, beaucoup de voyageurs n’ont qu’une envie : repartir !

Et pourquoi pas ? Préparez votre prochain voyage, consultez les blogs des voyageurs qui vous inspirent. Peut-être avez-vous envie de partir en roadtrip ou êtes tenté(e) de faire un volontariat dans un coin de la planète qui vous fait rêver.

  • Formez-vous à quelque chose de nouveau : lors de votre séjour à l’étranger, peut-être avez-vous découvert un nouveau métier, une nouvelle passion… Une nouvelle idée a peut-être germée dans votre esprit. Et si vous changiez de voie ?

A vous de compléter la liste ! La seule limite est votre imagination.

Bon retour en France et ne vous en faites pas trop.
Les portes du monde vous seront toujours ouvertes…

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé