Le visa Schengen et l’assurance voyage obligatoire

Publié le 14/05/2020 à 15h41 et mis à jour le 02/07/2020 à 10h46

Pour obtenir le droit de séjourner en Europe, les ressortissants de nombreux pays étrangers sont soumis à l’obligation de solliciter un visa Schengen. Ce précieux sésame permet d’entrer et de circuler non seulement sur le territoire français, mais aussi dans l’ensemble des 26 pays ayant signé cet accord de libre circulation des personnes.

La procédure de demande de visa Schengen est rigoureuse et impose notamment de produire une attestation d’assurance voyage en bonne et due forme. Quelles sont les conditions de cette assurance et les garanties minimales pour obtenir le feu vert des autorités avant votre entrée en Europe ? Assur Travel vous propose un point complet sur l’assurance voyage obligatoire pour visa Schengen.

Visa Schengen et assurance voyage : quelques rappels

Qu'est-ce que le visa Schengen ?

L’espace Schengen désigne une vaste zone en Europe au sein de laquelle les personnes peuvent aller et venir en toute liberté, sans subir de contrôle aux frontières. Depuis 1995, il se compose du territoire de 26 pays européens, dont 22 États membres de l’Union européenne et 4 États non membres (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).

S’il est donc facile pour un citoyen européen de circuler à l’intérieur des limites de l’espace Schengen, l’entrée dans cet espace depuis un pays extérieur est en revanche soumis à des contraintes plus strictes. La plupart des ressortissants étrangers doivent ainsi soumettre, avant leur départ, une demande de visa Schengen. Ce document de voyage, s’il est accordé, permet un séjour d’une durée maximale de 90 jours par période de 6 mois à l’intérieur de l’espace Schengen.

Avez-vous besoin d'un visa Schengen ?

Il est essentiel de remplir soigneusement le formulaire d’attestation d’accueil pour obtenir un avis favorable de la mairie. Les informations à ne surtout pas négliger sont notamment :

    • Il existe à travers le monde plus de 100 pays dont les ressortissants sont tenus de présenter un visa Schengen à leur arrivée. La liste exhaustive de ces États est facilement consultable en ligne et inclut notamment la plupart des pays situés en Afrique et en Asie, ainsi que la Russie.

Beaucoup d’autres pays disposent d’accords spécifiques qui dispensent leurs ressortissants de toute demande de visa pour entrer et circuler à l’intérieur de l’espace Schengen, comme les pays anglo-saxons, le Japon et la plus grande partie de l’Amérique du Sud. Dans ce cas, vous aurez simplement à présenter votre passeport en cours de validité au poste-frontière de l’espace Schengen, assorti éventuellement d’une procédure préalable de déclaration en ligne.

Quels sont les différents types de visa Schengen ?

Si vous êtes ressortissant d’un pays concerné, le visa Schengen est obligatoire non seulement pour entrer dans les pays membres de l’espace, mais aussi pour y effectuer un simple transit aéroportuaire. On distingue en principe plusieurs catégories de visas, qui n’auront pas les mêmes implications en termes d’assurance voyage :

      • Le visa Schengen A, dit « visa de transit », permet uniquement de transiter via l’un des aéroports internationaux de l’espace Schengen. Sa durée de validité est donc limitée à 24 heures.
      • Le visa Schengen B est un autre visa de transit, qui vous accorde cette fois 5 jours de présence dans l’espace Schengen pour vous donner le temps par exemple de voyager en bus ou en train vers un pays extérieur.
      • Le visa Schengen C correspond au visa Schengen le plus classique pour un court séjour. Sa durée de validité est de 90 jours, tous les 6 mois. Il peut être restreint au territoire d’un seul pays ou plus souvent « uniforme », vous donnant ainsi accès à l’ensemble de pays membres.
      • Le visa Schengen D est réservé à des plus longs séjours pour des motifs spécifiques (travail, études ou résidents permanents).

Assurance voyage Schengen : une obligation incontournable

Toute demande de visa doit être assortie de différents justificatifs, dont notamment une attestation d’assurance voyage Schengen. A défaut d’être assuré, il sera impossible d’obtenir la délivrance du visa.

Visa Schengen : pourquoi souscrire une assurance voyage ?

L’obligation d’adhésion à une police d’assurance voyage, pour toute demande de visa Schengen, est fixée par le règlement communautaire n° 810/2009. Cette précaution permet tout simplement de s’assurer que le voyageur ne constituera pas une charge financière pour le pays d’accueil s’il venait à connaître des problèmes de santé.

Assurance visa Schengen : quelles garanties obligatoires ?

Pour être valable dans le cadre d’une demande de visa Schengen, une assurance voyage doit inclure a minima les deux garanties suivantes :

      • Une assurance santé internationale couvrant l’ensemble de vos dépenses de soins à hauteur d’un plafond de 30 000 € (consultations médicales, périodes d’hospitalisation et achat de médicaments).
      • Une garantie assistance rapatriement, par laquelle l’assureur s’engage à prendre en charge les aspects financiers et matériels d’un retour anticipé du voyageur vers son pays d’origine, suite à un accident ou à une maladie grave par exemple.

Ces deux garanties doivent, bien entendu, rester actives aussi longtemps que la durée prévue du voyage ou du transit à l’intérieur de l’espace Schengen.

Quelles sont les garanties facultatives recommandées ?

Les conditions imposées par les textes communautaires pour votre assurance voyage Schengen ne constituent qu’un socle minimal et probablement insuffisant. Sachez par exemple que la plupart des assurances voyage prévoient un plafond de remboursement santé d’au moins 75 000 €, même en dehors des contrats haut de gamme.

Des assureurs internationaux spécialisés comme Assur Travel sont en capacité de proposer une formule sur mesure à chaque voyageur pour son prochain séjour dans l’espace Schengen, avec des garanties facultatives mais fortement recommandées.

      • La responsabilité civile à l’étranger indemnise les conséquences de tout sinistre que vous ou votre famille pourriez causer à un tiers de façon involontaire lors de votre séjour.
      • L’annulation ou la modification du voyage permet d’être indemnisé en cas d’événement imprévu qui vous contraint à annuler vos projets, ou même pour toute autre cause justifiée.
      • L’assurance bagages apporte une compensation financière à la perte ou au vol de vos bagages pendant le voyage, voire pendant l’intégralité de la durée du séjour.
      • L’assistance juridique vous permet de bénéficier des conseils d’une plateforme joignable à tout moment lorsque vous êtes confronté(e) à un problème quelconque sur place.

Toutes les garanties d’une assurance voyage Schengen ne correspondent pas nécessairement à votre profil. N’hésitez pas à comparer les formules.

Visa Schengen : souscrire une bonne assurance voyage

De la formule premier prix aux assurances les plus complètes, de nombreux assureurs proposent une assurance voyage labellisée « Schengen » aux ressortissants étrangers souhaitant mettre le pied sur le continent européen.

Quand et comment souscrire une assurance voyage Schengen ?

L’attestation d’assurance voyage doit être jointe au reste des pièces justificatives de votre dossier de demande de visa Schengen. Il est donc nécessaire de réaliser cette formalité au moins une ou deux semaines avant de déposer officiellement votre dossier au consulat ou à l’ambassade.

Plusieurs choix s’offrent typiquement à vous concernant la sélection de l’assureur :

      • Adhérer à l’assurance voyage proposée par le voyagiste, lorsque vous avez recours à une agence pour l’organisation de votre séjour. Cette solution présente le mérite de la simplicité mais vous offrira rarement les meilleures conditions tarifaires.
      • Souscrire une formule chez votre assureur habituel ou votre banquier, et – de préférence – les mettre en concurrence avec les offres d’autres professionnels.
      • Contacter un assureur international spécialisé comme Assur Travel, dont les contrats offrent généralement les meilleures garanties à un tarif donné.

Quelle que soit votre préférence, n’hésitez pas à commencer votre recherche en recourant aux services d’un comparateur d’assurance en ligne.

Quel est le coût d'une assurance voyage pour visa Schengen ?

Il est difficile d’estimer le coût d’une assurance voyage pour un séjour dans l’espace Schengen. Au-delà des différences de tarifs entre chaque assureur, le prix total dépend en effet de nombreux critères dont :

      • La durée totale du séjour
      • Le nombre de personnes assurées, selon que l’assuré voyage seul ou avec sa famille
      • L’âge des différents assurés, sachant que le coût tend à augmenter avec la probabilité d’un problème de santé et donc avec l’âge
      • Le pays de destination au sein de l’espace Schengen
      • Le pays d’origine de l’assuré
      • La nature du séjour (personnel, professionnel, études…).

Il est recommandé par ailleurs de se méfier des offres trop attractives. Les contrats d’assurance voyage Schengen à prix réduit cachent souvent des exclusions et des limites de garantie assez drastiques, qui vous empêcheront de bénéficier d’une indemnisation lorsque vous en aurez le plus besoin.

Obtenir votre attestation d'assurance voyage Schengen

L’attestation de souscription à une assurance voyage est nécessaire pour déposer votre demande de visa Schengen. Ce document peut généralement s’obtenir très facilement et dès le jour de l’adhésion. Si vous avez signé le contrat directement en agence ou auprès de votre voyagiste, une attestation originale vous sera remise sur place et sur simple demande. Si vous avez procédé à une souscription en ligne, vous trouverez une option au sein de votre espace client pour procéder à l’impression d’une attestation.

Attention toutefois : les consulats et ambassades de certains pays de l’espace Schengen n’acceptent pas une attestation photocopiée ou imprimée, trop facilement falsifiable. Vous devrez dans ce cas solliciter votre assureur pour qu’il vous fasse parvenir un original par courrier postal.

Soumettre une demande de visa Schengen avec assurance voyage

Vous avez votre attestation d’assurance voyage en main ? Il est temps de déposer votre dossier de demande de visa Schengen.

Où solliciter un visa Schengen et déposer un dossier ?

La demande de visa doit être adressée en priorité au pays dans lequel vous envisagez de séjourner, soit par exemple l’ambassade ou le consulat français le plus proche pour un séjour en France. Lorsque le voyage implique un séjour successif dans plusieurs pays – par exemple une semaine en France, deux semaines en Espagne et enfin une semaine en Suisse – vous devez normalement vous adresser aux autorités du pays dans lequel vous passerez le plus de temps – soit le consulat espagnol dans l’exemple précédent.

Prenez rendez-vous par téléphone ou Internet, et mettez à profit le délai avant le jour J pour constituer votre dossier avec le plus grand soin. Après le dépôt du dossier, il faudra encore compter deux semaines environ pour recevoir le visa Schengen.

Quelles sont les pièces à fournir ?

***

Le visa Schengen est un document de voyage qui vous permet de circuler librement sur le territoire de 26 États différents, ce qui facilite donc beaucoup les démarches des voyageurs les plus mobiles. Pour autant, il convient de montrer patte blanche et notamment de produire une attestation d’assurance voyage pour avoir la moindre chance d’obtenir le précieux sésame.

Pour votre propre sérénité, ne vous contentez pas d’une formule minimaliste respectant les critères européens au plus juste, et tournez-vous plutôt vers un assureur vous offrant les meilleures garanties à un tarif adapté. Assur Travel vous accompagne tout au long de votre voyage et pendant l’intégralité de votre séjour dans l’espace Schengen.

Outre le formulaire officiel de demande et l’attestation d’assurance voyage Schengen, plusieurs documents et pièces justificatives seront nécessaires pour faire aboutir votre demande et compléter votre dossier :

      • Une photographie d’identité récente
      • Un passeport en cours de validité et disposant d’au moins deux pages vierges.
      • Une copie du billet retour, pour attester de la sortie de l’espace Schengen

Selon les cas et le pays de destination, d’autres pièces peuvent être exigées comme une attestation d’hébergement par un proche, une offre d’embauche, un certificat de naissance ou toute autre preuve de la nature du séjour en Europe.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé