Partir vivre sur une île déserte : où et comment s’y préparer ?

Publié le 12/05/2020 à 17h18 et mis à jour le 02/07/2020 à 10h47

Pour un changement de vie radicale ou un simple séjour détente loin de la masse touristique, vivre sur une île déserte n’est plus un malheureux concours de circonstance, mais un véritable choix pour quelques voyageurs.

Quelle île déserte choisir pour s’isoler ?

Choisir une île proche de la civilisation

Bien que contradictoire, pour qu’un séjour sur une île déserte ne vire pas au cauchemar, il est important de choisir une destination proche d’un lieu habité et doté d’un réseau téléphonique. À proximité des destinations touristiques, de nombreuses petites îles ne sont pas encore prises d’assaut par les hôtels ou autres établissements et vous permettront de vivre en autarcie. De l’île Gambolo ou Siroktabe en Indonésie aux îles vierges de Philippines, en passant par la Polynésie ou encore l’île Velassaru aux Maldives, c’est notamment dans les océans Indien et Pacifique qu’il est possible de trouver la majorité des îles désertes ou presque désertes.

Demander des informations aux locaux

Fréquentation, phénomène météorologique, certaines îles sont plus adaptées à un séjour en solitaire que d’autres. Une fois sur place, parler avec les habitants permet de confirmer le choix de l’île ou bien de changer d’avis. Les locaux connaissent leur environnement et les îles qui les entourent, ces derniers sauront vous indiquer les meilleurs lieux pour votre voyage.

Sac à dos : les indispensables pour vivre sur une île déserte

La nourriture sur une île déserte

La quantité de nourriture à emporter dépendra de votre temps d’isolement mais quelques aliments de base ne sont jamais de trop dans le sac à dos. La semoule est notamment recommandée puisque celle-ci peut se manger sans eau chaude. Sans oublier les ustensiles de cuisine. Surtout ne vous embarrassez pas de casseroles et poêles en tout genre. Un petit réchaud, quelques couverts et du matériel de pêche sont amplement suffisants pour se nourrir le temps du séjour.

Comment s’habiller sur une île déserte ?

Contrairement aux idées reçues, partir sur une île désertique demande de bien réfléchir à sa garde-robe. Le soleil ou le vent peuvent s’avérer très forts sur une péninsule. Pour prévoir ces conditions météorologiques, un coupe-vent et des vêtements légers pour que le corps respire sont de mise. Quelques t-shirts à manches longues permettent également d’éviter les piqûres de moustiques. Et surtout, n’oubliez pas votre couvre-chef pour déjouer les insolations.

Les accessoires utiles au quotidien

Être la seule personne à vivre sur quelques kilomètres carrés et arpenter la péninsule ne doit pas empêcher de prendre soin de soi et de son environnement. Un sac poubelle pour éviter de laisser des déchets se promener dans la nature, un hamac pour dormir confortablement, une moustiquaire pour se protéger du chikungunya, ou encore une trousse de secours pour parer aux éventuelles blessures, un véritable aventurier se doit d’être prévoyant. La spontanéité de la démarche ne doit pas évincer toutes les mesures nécessaires à la sécurité.

Les précautions à prendre avant de partir sur l’île

Prévenir ses proches avant de partir

Même si le but est de couper tous les liens avec la civilisation, prévenir les proches de sa démarche est une étape presque inévitable pour éviter de les inquiéter et d’être porté disparu. Le plus efficace est de noter sur un bout de papier toutes les étapes de votre épopée en précisant la date de départ et de retour.

Noter les numéros d’urgence

En cas d’extrême urgence (tempête, blessure grave, virus), avoir quelques numéros d’urgence et un téléphone portable doté d’une bonne batterie pourra vous sortir de situations délicates. Avant de partir, gardez sur un petit carnet le numéro des urgences locales et de la police. Même sur une île déserte, personne n’est à l’abris.

Regarder la météo

Impossible de prendre le large sans avoir regardé les avis météo pour les jours qui suivent. La plupart des îles peuvent connaître des intempéries assez sérieuses à base d’ouragan, tempête, tsunami, etc. Demandez aux habitants et notamment aux pêcheurs de vous informer des conditions météorologiques pour être sûr de passer un bon moment sur l’île paradisiaque.

Prévoir la date retour

Pour atteindre votre objectif, demandez aux pêcheurs ou autres propriétaires de bateaux de vous emmener. Mais surtout n’oubliez pas de fixer le rendez-vous du retour si vous ne souhaitez pas rester indéfiniment sur l’île. Des voyages peuvent aussi être organisés par certaines agences. Dans ce cas, pas de stress à avoir quant à l’organisation du retour sur le continent.

Prendre une assurance

Enfin, pour être sûr de partir sans risques et parer n’importe quelle éventualité, une telle aventure nécessite d’avoir recours à une assurance voyageur. Adaptée à chaque besoin d’aventurier, vous trouverez toujours l’assurance adéquat pour une vie d’ermite. Bon voyage !

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé