10 raisons de voyager au Cambodge

Publié le 16/12/2021 à 14h51 et mis à jour le 17/12/2021 à 14h35

Le Cambodge fait partie des destinations asiatiques les plus prisées. Spécialités culinaires, sites inscrits au patrimoine de l’UNESCO, accueil chaleureux, pourquoi le Cambodge est parfait pour un voyage aussi dépaysant qu’inoubliable ?

La culture khmère

La culture khmère est d’une grande richesse. Elle ne se limite pas aux nombreux sites remarquables comme Angkor. C’est bien plus que cela.

De 1975 à 1979, les Khmers rouges ont beaucoup œuvré pour la faire disparaître, s’en prenant notamment aux artisans et aux artistes. Depuis, les autorités cambodgiennes encouragent l’expression artistique, que ce soit la musique, le théâtre, la sculpture ou la danse par exemple.

Cette richesse culturelle est une grande fierté pour les Cambodgiennes et les Cambodgiens. Le Ballet Royal du Cambodge figure d’ailleurs sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2008.

Les différentes stations balnéaires

Le Cambodge est bordé pour partie par les eaux couleur turquoise du Golfe de Thaïlande. Le littoral de ce pays d’Asie du Sud-Est est long de 400 kilomètres. Pour beaucoup, il s’agit de plages de sable fin avec comme un air de paradis.

La station balnéaire la plus prisée, mais également la plus grande du pays, c’est Sihanoukville. Composée d’une succession de plages sur une quinzaine de kilomètres, elle est parfaite pour les amoureux du farniente et des sports nautiques.

Parmi les stations balnéaires qui valent également le détour, citons notamment l’archipel de Koh Rong, l’île de Koh Kong ou encore celle de Kep.

Le lac Tonlé Sap

Le Tonlé Sap est le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. Toute une population vit à l’année sur des maisons flottantes qui forment des villages. Même les écoles sont sur l’eau.

Outre ce mode de vie qui mérite d’être connu, le lac Tonlé Sap revêt une importance toute particulière pour tout le pays. C’est tout d’abord un site magnifique, mais également une formidable réserve pour la biodiversité. Cela vaut d’ailleurs au lac Tonlé Sap d’être classé “Réserve de biosphère” de l’UNESCO depuis 1997.

Enfin, c’est une zone tampon qui accueille les eaux du Mékong durant la saison des pluies, évitant ainsi tout risque d’inondation.

Les temples d’Angkor

Impossible de parler du Cambodge sans parler de ce qui est probablement le site le plus connu du pays, les temples d’Angkor.

Située au nord, dans la province de Siem Reap, Angkor fut la capitale de l’Empire khmer du IXᵉ au XIVᵉ siècle. Ce site archéologique qui s’étend sur 400 km² est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992. Il se compose de très nombreuses structures dont plus de 200 temples. Le plus impressionnant d’entre eux est vraisemblablement le temple d’Angkor Vat.

La cuisine aux mille saveurs

Un voyage au Cambodge ne saurait être complet sans avoir apprécié les différentes spécialités culinaires du pays. Moins connue que celle d’autres pays d’Asie, elle mérite toutefois que l’on prenne le temps de la découvrir.

La cuisine cambodgienne est le fruit de multiples influences, ce qui donne des plats aux mille saveurs. Le plat populaire par excellence est l’amok trei, une sorte de curry de poisson.

Si vous avez l’opportunité de pouvoir goûter d’autres plats khmers, laissez-vous tenter par quelques-uns des plus fameux comme le samla chapek, le kdam chaa, le lok lak ou encore le phlea sach ko.

L’accueil des Cambodgiens

Dans la culture cambodgienne, bien accueillir ses invités ou tout simplement des gens de passage est très important. Il y a une véritable bienveillance de ce peuple envers les autres, y compris envers les voyageurs. Si vous rendez la pareille, vous ferez rapidement connaissance.

Notez que le salut traditionnel est le Sompiah. Il n’est guère plus pratiqué, à l’exception des lieux où sont accueillis les voyageurs et dans certaines régions reculées.

Une destination abordable

Le Cambodge est l’une des destinations les moins chères au monde. L’hébergement, les restaurants, les visites, les activités, les prix sont très abordables. Cela s’explique en grande partie par le fait que le taux de change est en moyenne de 1 euro pour 4600 riels, la monnaie locale.

Sur place, vous pourrez régler en riel, mais également en dollar. Les Cambodgiens acceptent indifféremment les deux monnaies.

Une hôtellerie variée pour tous les budgets

La qualité des prestations hôtelières au Cambodge a considérablement augmenté ces dernières années. Le choix s’est également étoffé, notamment en matière d’hôtellerie de luxe. Les grands hôtels 5 étoiles n’ont rien à envier à ceux que l’on trouve à travers le monde. La seule différence ? Le prix. Dormir dans un établissement de luxe y est très abordable.

Pour ceux qui préfèrent s’immerger dans la culture du pays, il existe une offre d’hôtellerie plus classique. Enfin, si vous êtes en mode baroudeur, vous trouverez des pensions bon marché ou des guesthouses. Outre un prix attractif, les guesthouses vous permettent de côtoyer les Cambodgiens et de nouer le dialogue. Idéal pour une immersion !

Des paysages à la beauté brute et sauvage

Le Cambodge est réputé pour la beauté de sa nature et la richesse de ses paysages. Les montagnes des Cardamomes figurent d’ailleurs parmi les lieux les plus authentiques. La jungle, les rizières parsemées de palmiers à sucre, la forêt, les collines s’y succèdent.

Si vous avez des envies de nature sauvage, rendez-vous dans le Ratanakiri. Cette région reculée au nord est considérée par beaucoup comme l’une des plus belles et des mieux préservées. Elle abrite notamment le parc national de Virachey, des cascades, une forêt luxuriante et une faune sauvage abondante (singes, etc).

A l’opposé, l’île de Koh Rong offre un tout autre visage, entre plage de sable fin et mer cristalline. L’île de Koh Rong est également connue pour sa vie nocturne festive.

Le sanctuaire des éléphants du Mondulkiri

Au nord-est du Cambodge, la province de Mondulkiri est un lieu unique puisque c’est le sanctuaire des éléphants du Mondulkiri. Les pachydermes y sont en liberté mais ne sont pas sauvages.

Il est possible de se rendre sur place et d’y séjourner une ou deux journées pour pouvoir les observer, les approcher et même les nourrir. Dans une région magnifique, ces animaux bénéficient d’une attention toute particulière, tout en offrant une expérience unique en tant que visiteur.