Bagage à main en cabine : taille et poids maximum autorisés

Publié le 17/06/2021 à 14h19 et mis à jour le 17/06/2021 à 15h34

La dimension du bagage de cabine est un facteur important à prendre en compte lors de la préparation d’un voyage. Un petit sac à main et une valise imposante ne seront pas accueillies de la même façon à bord par la compagnie aérienne, et chaque passager doit donc se conformer à la réglementation imposée en matière de taille ou de poids maximal pour éviter tout cas litigieux et la relégation du bagage dans la soute de l’appareil.

Comment savoir si votre bagage de cabine n’a pas un poids excessif, et quelles sont les astuces à connaître pour transporter un objet supplémentaire pendant le vol sans enfreindre les règles ? Ci-dessous l’ensemble des points à retenir concernant la dimension maximum de votre bagage à main.

Bagage à main : une dimension standard fixée par l'IATA

Une norme concernant la taille et le poids maximum du bagage de cabine a été introduite par l’Association Internationale des Transports Aériens (IATA). Elle n’a cependant qu’un caractère indicatif pour chaque compagnie aérienne, qui reste de libre de fixer sa propre limite en fonction notamment des contraintes propres à chaque avion.

Quelle taille maximale du bagage de cabine selon l'IATA ?

Afin notamment de protéger le droit de chaque passager à effectuer son voyage avec un bagage à main d’une contenance suffisante, l’IATA a émis une règle indicative en matière de dimension maximum. En cabine, la valise emportée par le passager ne devrait pas excéder en principe :

Une longueur de 55 centimètres ;

Une largeur de 45 centimètres ;

Une profondeur de 25 centimètres.

Une variante de cette recommandation consiste à tolérer une dimension maximale de 115 centimètres au cumul, c’est-à-dire en additionnant la longueur, la largeur et la profondeur. Par ailleurs cette dimension indicative de la valise en cabine doit tenir compte de l’ensemble des accessoires et caractéristiques de l’objet, dont notamment ses roulettes, sa poignée ou encore ses pochettes extérieures de rangement.

Une nouvelle norme qualité, associée à un logo IATA Cabin OK, a été annoncée par l’association en 2015, avec pour objectif cette fois d’imposer à chaque compagnie un standard minimal pour le bagage de cabine, soit une dimension de 55 cm x 35 cm x 20. Ce standard, toutefois, n’a pas encore été validé par chaque opérateur aérien.

Quel poids maximal du bagage de cabine selon l'IATA ?

L’IATA a également défini, toujours à titre purement indicatif, un poids maximal autorisé pour le bagage à main de chaque passager à bord de l’appareil. Il s’élève à 10 kilogrammes, soit un poids maximal raisonnable compte tenu des dimensions imposées par ailleurs pour la valise.

En pratique, la compagnie aérienne à bord de laquelle vous réalisez votre voyage (Air France, British Airways, Finnair, etc.) peut déterminer là aussi une réglementation spécifique, qui s’éloigne de l’exemple fourni par l’IATA. L’opérateur aérien est libre de fixer un poids maximal inférieur pour le bagage à main dans l’avion, mais aussi se montrer bien plus généreux (jusqu’à 18 kilogrammes dans certains cas). Certaines compagnies, plus rares, n’imposent même aucun poids maximal, ce qui vous permet donc de remplir le bagage au maximum de ses capacités : pratique pour caser un petit objet supplémentaire !

Quelle dimension du bagage de cabine selon la compagnie aérienne ?

Chaque compagnie aérienne peut apprécier la dimension ou le poids maximal du bagage de cabine de façon différente, et ainsi créer sa propre réglementation. Il est donc important de ne pas vous baser uniquement sur les recommandations officielles de l’IATA, mais bien de vous assurer que la compagnie assurant votre vol acceptera votre valise à main lors de l’embarquement.

Dimension du bagage à main : pourquoi ces différences par compagnie ?

Qu’il s’agisse de la dimension maximum ou du poids maximal du bagage de cabine, la règlementation imposée par chaque compagnie varie parfois de façon spectaculaire, au même titre par exemple que pour le bagage de soute.

Le plus souvent, ces différences s’expliquent avant tout par des contraintes d’espace et de logistique : selon le modèle d’avion, les caissons de rangement et les compartiments à bagage n’affichent pas la même contenance. Dès lors, la compagnie aérienne doit tenir compte de cette limite et restreindre chaque passager concernant le poids maximal et la dimension de la valise en cabine. À défaut, un bagage pourrait ne pas rentrer dans le compartiment, et ainsi encombrer l’allée centrale de l’avion et constituer autant une gêne qu’un danger potentiel.

La motivation de la compagnie aérienne peut aussi être d’ordre économique. En imposant un poids maximal par bagage à main et par passager, elle s’assure de réduire le poids total de l’appareil et donc sa consommation en carburant pendant le voyage

Taille et poids du bagage de cabine : un tableau récapitulatif

Vous pouvez retrouver sur le web le poids maximal des bagages cabines des compagnies aériennes, mais aussi la dimension maximum d’un bagage à main pour les plus grandes compagnies de la planète. Attention : cette règlementation propre à chaque opérateur de transport aérien est bien sûr susceptible d’évoluer à tout instant et il est donc recommandé de prendre contact directement avec la compagnie avant le vol en cas de doute !

Même si vous êtes certain(e) de bien respecter la règlementation de la compagnie aérienne qui assure votre vol, n’hésitez pas à tester votre bagage de cabine en le soumettant à l’épreuve du gabarit. Ce caisson type est normalement prévu par l’opérateur aérien face à son terminal d’enregistrement à l’aéroport, et vous permettra vite de réaliser si la valise ou le sac présentent la dimension requise.

Une limite souvent différente par classe de cabine

La règlementation de la taille du bagage à main et de son poids maximal par la compagnie concerne d’abord et avant tout un passager qui voyage en classe économique. Des conditions plus souples peuvent exister – ou pas – si vous avez réservé un vol en première classe ou en classe affaires.

La compagnie peut, dans ce cas, se permettre une réglementation différente et plus généreuse, dans la mesure où la densité des personnes assises est moins importante. Même si les compartiments pour bagage et sac sont identiques partout dans l’avion, chaque passager en première ou en business class dispose logiquement d’un volume unitaire plus important pour sa valise à main : un avantage commercial qui ne coûte rien à la compagnie, et fait plaisir à ses meilleurs clients. En classe affaires, le poids maximal du bagage en cabine atteint typiquement 18 kilogrammes.

Bagage de cabine non conforme : quelle pénalité ?

Un bagage à main d’une trop grande taille, ou qui présente une dimension non conforme pour un autre motif, sera nécessairement détecté au moment de l’enregistrement à l’aéroport, avant que le voyageur puisse rentrer dans la zone internationale puis embarquer. Dans ce cas, la compagnie va en principe exiger que la valise ou le sac rejoigne la soute, ce qui implique donc de régler sur le champ une franchise bagage supplèmentaire.

Le montant de la pénalité est variable. Un petit dépassement de la taille du bagage, par exemple, peut entraîner une certaine indulgence en fonction de la compagnie à laquelle vous avez affaire. La plupart du temps, cependant, attendez-vous à payer le montant standard d’un bagage de soute supplémentaire, soit entre 50 et 100 €, voire davantage parfois.

Un bon réflexe consiste à faire l’acquisition d’un bagage standardisé en magasin, homologué pour le transport aérien et la cabine d’un avion. Vous vous éviterez ainsi bien des déconvenues.

Quels sont les accessoires en franchise de bagage à main ?

Il n’est pas toujours obligatoire de placer en soute un objet qui ne rentre pas dans le bagage de cabine. À titre exceptionnel, vous pourrez conserver avec vous en cabine un sac supplémentaire en « franchise », c’est-à-dire en complément gratuit du bagage.

Un sachet plastique pour les liquides

Rappelons tout d’abord que le récipients de grande contenance pour les liquides, dont par exemple les bouteilles ou les grands flacons, ne sont pas autorisés en cabine par la règlementation. Pour autant, vous pouvez embarquer avec certains produits liquides (eau, thé, café, jus de fruit, parfum, dentifrice…) si et seulement si :

  • Chaque liquide est conditionné dans un flacon d’une contenance de moins de 100 millilitres.
  • Les flacons sont placés dans un unique sac plastique, d’une contenance maximale d’un litre.

Autrement dit, un sac plastique dédié aux liquides – un sac de congélation remplira parfaitement ce rôle, par exemple – peut tout à fait accompagner votre bagage à main en cabine. N’hésitez pas à tirer parti de cette tolérance accordée par la règlementation.

Les achats en duty free avant le vol

Que vous ayez réservé sur Air France, Air Canada, Air Transat ou toute autre compagnie aérienne, la règle est la même : un passager a le droit d’embarquer avec un sac supplémentaire contenant les achats réalisés dans la zone détaxée duty-free de l’aéroport de départ. Il est possible ainsi de prendre place à bord du vol avec par exemple divers produits de luxe ou alimentaires. Rappelons toutefois que :

Les achats doivent être placés par le vendeur dans un sac soigneusement scellé, qu’il est interdit de rouvrir avant la fin du vol. La compagnie aérienne, dans certains cas, peut malgré tout appliquer des frais supplémentaires pour la prise en compte de ce sac, notamment s’il présente une taille importante ou un poids non négligeable.

Les accessoires divers admis en cabine

Une compagnie aérienne, enfin, va très souvent avoir une tolérance et admettre en cabine un accessoire en complément du bagage à main, c’est-à-dire un petit objet utilitaire qui rendra le voyage plus pratique ou agréable, dans la limite du raisonnable. Il peut s’agir par exemple :

  • De la pochette de rangement d’un ordinateur portable ;
  • D’un petit sac à main ;
  • D’un manteau ou blouson ;
  • D’un coussin de voyage pour le confort du passager pendant le vol ;
  • D’un appareil photo ;
  • D’un parapluie.

Cette liste n’est pas exhaustive et il convient de solliciter la compagnie aérienne pour toute question à ce sujet ou concernant la taille et le poids maximal du bagage cabine. À défaut d’accord, l’accessoire devra passer le vol en soute.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé