Partir comme jeune au pair en Australie : le guide complet

Publié le 26/06/2020 à 17h27 et mis à jour le 09/11/2020 à 09h54

Partir au bout du monde dans le but d’intégrer une famille australienne et de s’occuper des enfants est bien moins difficile qu’il n’y paraît. Contrairement à un voyage en solo, partir au pair en Australie permet de simplifier les démarches administratives, parfois lourdes, tout en profitant d’un environnement familial accueillant et agréable, propice à la découverte. Au programme : un apprentissage rapide de l’anglais, une intégration simplifiée et des souvenirs inoubliables. Découvrez donc toutes les informations nécessaires pour partir comme jeune au pair en Australie.

Quels sont les critères pour partir comme jeune au pair en Australie ?

Contrairement aux idées reçues, être jeune au pair en Australie n’est pas réservé uniquement aux jeunes femmes. De nombreux jeunes hommes se lancent dans cette aventure afin de profiter des grands espaces que l’Australie peut offrir, d’apprendre l’anglais en immersion, mais aussi par passion des enfants. Le gouvernement australien n’ayant pas mis en place de programme spécial pour les personnes venant pour un séjour au pair, les conditions pour ce genre de séjour sont assez souples.
Concrètement, pour pouvoir prétendre à un séjour au pair en Australie, il vous faudra faire la demande d’un visa vacances-travail. Pour cela, vous devez avoir entre 18 et 30 ans et justifier d’un engagement de moins de six mois auprès du même employeur.
S’il n’existe pas de programme à proprement parler, on trouve des agences de placement au pair mettant en place des critères de sélection souvent instaurés par les familles.

Le niveau d'anglais

Même si vous vous rendez en Australie afin de parfaire votre pratique linguistique, il est indispensable de posséder le minimum en matière de langue anglaise. Sans connaissance aucune, il vous sera difficile de vous présenter à la famille, mais surtout de discuter de toutes les formalités qui feront votre relation : les exigences de la famille vis-à-vis de votre travail avec les enfants, mais aussi les vôtres quant aux heures de travail, aux repos, etc. Un niveau trop faible pourra compliquer les choses et sachez que certaines familles pourraient vous refuser.

La bienséance

Votre emploi impliquant de s’occuper d’enfants, votre comportement se devra d’être irréprochable. Le fait de fumer est, par exemple, éliminatoire. Personne ne souhaite mettre ses enfants au contact de fumeurs. Évidemment, un casier judiciaire vierge est requis, un extrait vous sera demandé. Les mœurs ayant beaucoup évolué ces dernières années, les piercings et les tatouages ne sont plus considérés comme des éléments rédhibitoires. Toutefois, certaines familles pourraient vous demander de retirer vos piercings ou de cacher vos tatouages.

Le caractère

Les familles australiennes recherchent des candidats enthousiastes, créatifs, ouverts voire exubérants. Ce sont autant de qualités qui correspondent au caractère prédominant chez le peuple australien. Celui-ci est d’ailleurs peu attiré par les personnes introverties.

La santé

Il pourra vous être demandé un certificat médical attestant de vos capacités à pouvoir vous occuper d’enfants. Ce certificat portera aussi bien sur vos aptitudes physiques que psychologiques.

Les compétences

Outre les justificatifs de garde et les diplômes en rapport avec l’éducation, certaines familles pourront vous demander vos aptitudes en matière de premiers secours. D’autre part, le permis de conduire est un atout incontestable pour les familles australiennes. Vous serez certainement amené à conduire les enfants à l’école et à leurs activités extrascolaires. N’oubliez toutefois pas qu’un permis de conduire français n’est valable en Australie que si vous avez fait la demande d’un permis international.

Comment trouver une famille en Australie ?

L’Australie est un pays qui emploie beaucoup de jeunes au pair. Trouver une famille est donc assez simple. Il existe deux moyens pour chercher une famille d’accueil pour un séjour au pair : avoir recours à une agence spécialisée ou faire les recherches soi-même.

Les agences de placement au pair

Il existe de nombreuses agences de placement au pair qui vous trouveront une famille en Australie. Ces agences s’occupent de la plupart des démarches à réaliser pour partir et, en règle générale, il faudra compter environ un mois pour que le candidat trouve une place. Ces agences sont en contact direct avec les familles australiennes. Ainsi, elles en connaissent les exigences et les critères et pourront vous orienter efficacement. Mais en plus de vous trouver une famille sur place, l’agence de placement intervient à d’autres niveaux. Un suivi est mis en place tout du long de votre séjour dans votre famille d’accueil pour s’assurer que tout se déroule parfaitement. Dans le cas contraire, l’agence de placement vous aidera à trouver une autre famille sur place. Il est vivement recommandé de faire appel à une agence, surtout s’il s’agit de votre premier séjour seul à l’étranger.

Trouver soi-même sa famille australienne

Il s’agit de la deuxième solution. De nombreux sites spécialisés sur les voyage au pair mettant en relation des jeunes et des familles à la recherche d’une personne au pair existent et facilitent la rencontre. Sur certains, vous aurez la possibilité de mettre votre profil en ligne et d’attendre d’être contacté par une famille intéressée. Si certains de ces sites sont gratuits, sachez que les versions payantes sont souvent plus efficaces, mais aussi plus sérieuses. Même si vous êtes réfractaire à l’idée de devoir payer pour trouver un emploi, pensez que le prix de l’abonnement que vous demandera une plateforme sera bien moins élevé que le tarif d’une agence de placement.
Cette méthode de recherche vous fera donc économiser plusieurs centaines d’euros, un montant non négligeable quand on connaît le coût de la vie en Australie. Toutefois, cette méthode ne conviendra qu’à celles et ceux qui se sentent capables d’effectuer toutes leurs démarches administratives seuls et qui sauront anticiper un plan de repli en cas de problème sur place.

Quelles démarches administratives réaliser pour partir au pair en Australie ?

Il s’agit certainement de la partie la moins agréable de votre projet, mais elle est obligatoire. Pour pouvoir vous rendre en Australie, vous aurez besoin d’un visa. Dans le cadre d’un travail au pair, il vous faudra faire la demande d’un visa vacances-travail. Celui-ci vous permettra de rester jusqu’à un an sur le territoire et de travailler jusqu’à six mois avec le même employeur. Cependant, les familles d’accueil préférant établir des contrats de plus de six mois, vous pourrez faire la demande de prolongation auprès des autorités compétentes. La demande de visa se fera en ligne auprès de l’Ambassade d’Australie à Paris. Des frais de procédure vous seront prélevés.
Ensuite, il vous faudra certainement faire la demande d’un permis international afin de pouvoir circuler librement dans le pays. Cette demande se fait en ligne sur le site du Service Public. Pensez à vous en préoccuper à l’avance, car s’il ne s’agit que d’une simple formalité, les délais d’obtention peuvent être très longs.
Pensez ensuite à une assurance santé et voyage au pair. Elle vous permettra d’être couvert en Australie s’il vous arrive un problème de santé ou si vous avez besoin de soins. Sachez, en outre, que certaines familles demandent expressément au jeune au pair de disposer d’une assurance. En effet, en Australie, les frais hospitaliers et médicaux peuvent atteindre des tarifs faramineux. Bien choisir son assurance vous permettra d’éviter les déconvenues qui pourraient gâcher et écourter votre séjour. N’hésitez pas à consulter notre article pour bien choisir votre assurance au pair pour partir en Australie.

Contrat, salaire et heures travaillées : tout savoir sur le travail au pair

Comme le gouvernement australien ne réglemente pas le travail au pair, il n’est pas obligatoire d’établir un contrat avec la famille. Il est cependant recommandé d’en faire un afin de vous protéger, mais aussi de déterminer précisément votre travail, vos horaires, votre salaire, etc. Si vous ne passez pas par une agence de placement, vous trouverez des modèles de contrats sur internet.
Concernant le salaire, sachez que le statut de jeune au pair ne vous donne le droit qu’à la rémunération minimum. De ce salaire seront déduits les frais concernant vos repas et votre logement. En règle générale, les jeunes au pair gagnent environ 200 dollars australiens pour une semaine de trente heures de travail.
En ce qui concerne les horaires de travail, vous devrez respecter la législation en place. Si les Australiens peuvent travailler jusqu’à 40 heures par semaine, les jeunes au pair, eux, travaillent en moyenne entre vingt-cinq et trente-cinq heures hebdomadaires. La législation australienne n’impose, par contre, pas de jours de congé. Ce sera donc à vous de les définir avec votre famille d’accueil et de les inscrire au contrat. N’oubliez pas que si vous vous rendez en Australie, c’est aussi pour découvrir un autre pays alors n’hésitez pas à vous ménager au moins un jour de repos par semaine.

Petits conseils de dernière minute

Être jeune au pair en Australie constitue une expérience formidable ! Les avantages sont en effet multiples et notamment en ce qui concerne les finances. Vous ne paierez pas de loyer, ce qui est une bonne chose considérant qu’en Australie, le prix des loyers est exorbitant. Vous ne paierez pas non plus de nourriture et profiterez d’un petit salaire hebdomadaire. Sur place, votre famille d’accueil sera dans l’obligation de vous loger dans une chambre privée. Les plus chanceux bénéficient en plus d’une salle de bain personnelle. Sachez aussi que pendant que les enfants sont à l’école et votre famille au travail, vous pourrez occuper votre temps comme il vous plaira.
Pour votre premier séjour au pair et afin d’en profiter au maximum, pensez à privilégier une famille se trouvant dans une grande ville du pays comme Melbourne, Sydney ou encore Perth. Cela facilitera grandement votre intégration et votre découverte du pays. N’hésitez pas à poster des petites annonces dans votre quartier pour rencontrer d’autres jeunes au pair, vous serez surpris d’en découvrir plein ! Choisissez une famille active et qui se trouve près du centre-ville. Cela vous permettra de ne pas perdre trop de temps en transport lors de vos journées de liberté.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé