Que visiter au Maroc ?

Publié le 23/06/2022 à 09h34 et mis à jour le 24/06/2022 à 14h50

Tourné à la fois vers l’océan Atlantique et la Méditerranée, le Maroc est un pays aux milles contrastes. Montagnes aux neiges éternelles, dunes du Sahara, plages sublimes, patrimoine, villes au charme unique, oasis, que programmer le temps d’un voyage au Maroc ?

Rabat, la capitale

Rabat n’est pas seulement la capitale du Maroc. Avec Fès, Marrakech et Meknès, c’est l’une des quatre villes impériales. Si elle est à tort boudée par nombre de voyageurs, elle mérite pourtant que l’on s’y attarde.

Fondée en 1150, la capitale est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2013. Sa vieille ville garde la trace de différentes époques souvent mouvementées. Lors de votre séjour à Rabat, ne manquez pas de vous imprégner de cette histoire en visitant par exemple la kasbah des Oudaya. Ce camp militaire fortifié situé à Rabat édifié durant le XIIe siècle fut le point de départ des troupes en partance pour la guerre sainte en Espagne.

Si vous avez un peu de temps, découvrez l’ambiance du souk de Rabat, la nécropole de Chellah, la cathédrale Saint-Pierre ou encore le jardin d’essais botaniques.

Marrakech, la perle du sud

Surnommée la perle du sud ou encore la Ville Rouge, Marrakech est une étape à découvrir absolument lors de tout voyage dans ce pays du Maghreb.

Entre traditions et modernité, Marrakech recèle de nombreux trésors impossibles à découvrir tout le temps d’une seule étape. C’est d’ailleurs ce qui séduit les très nombreux voyageurs qui arpentent ses rues typiques tous les ans.

Pour apprécier pleinement l’ambiance de la cité, rendez-vous tout d’abord dans les ruelles pittoresques de la Médina de Marrakech. Le cœur historique de cette ville fondée au XIe siècle est protégé par des remparts. Vous pouvez poursuivre votre découverte par la Palmeraie de Marrakech, le palais de la Bahia du XIXe siècle, le jardin Majorelle, la place Jemaa el-Fna ou encore la mosquée Koutoubia.

Enfin, pour apprécier pleinement l’ambiance de Marrakech, rien ne vaut de s’attarder sur la place Jamaa El Fna, dans la Médina, pour y déguster un thé à la menthe au coucher du soleil.

Les cascades d'Ouzoud

Dans l’imaginaire collectif, le Maroc est souvent associé au désert et à la chaleur. Pour autant, les cascades d’Ouzoud offrent un tout autre visage de ce pays du Maghreb.

A 135 km de Marrakech en direction de Fès, les cascades d’Ouzoud sont un lieu enchanteresque. Les chutes d’eau de plus de cent dix mètres sont lovées dans un écrin de verdure tropical bordé par une forêt luxuriante. Celle-ci abrite de nombreux animaux, notamment des singes.

Les gorges du Dadès

L’oued Dadès et ses gorges sont situés à l’est de Ouarzazate, sur le versant sud du Grand Atlas.

Les gorges du Dadès sont longues de plus de 25 kilomètres et profondes de plus de 300 mètres. Elles sont considérées par beaucoup comme les plus belles et les plus spectaculaires du pays.

Ce site naturel exceptionnel a su préserver son côté sauvage et authentique, contrairement aux gorges du Todra. C’est l’endroit parfait pour fusionner avec la nature, faire une randonnée ou tout simplement pique-niquer au bord des falaises vertigineuses.

Fès, l'esprit du Maroc

Entre le Moyen Atlas et le massif du Rif, Fès est la quatrième plus grande ville du Maroc. Résolument moderne, la cité a su préserver ce qui fait son patrimoine historique, artistique et culturel. Elle est considérée par les Marocains comme la cité reflétant le mieux l’esprit de leur pays.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la vieille ville abrite notamment la plus grande médina au monde, mais également des souks traditionnels, des mosquées et des medersas. Dans les ruelles étroites protégées par les remparts, une couleur est omniprésente, le célèbre “bleu de Fès”.

Parmi les incontournables à programmer, il y a la visite du Musée Dar-Batha et la dégustation de plats traditionnels (pastilla aux fruits de mer, méchoui d’agneau, couscous, etc). Enfin, impossible de quitter la ville sans une découverte de la tannerie traditionnelle de Chouara au cœur de la médina Fès el-Bali.

La vallée du Drâa

La vallée du Drâa se situe dans le sud du Maroc vers Ouarzazate. Loin des circuits touristiques, cette oasis verte et ocre est restée naturelle et authentique.

Le Drâa est le plus long fleuve du pays (1 100 kilomètres). Il prend sa source dans le Haut Atlas pour courir jusqu’à l’océan Atlantique. Avant de serpenter à travers des régions plus arides comme les dunes du Sahara, il passe par une zone verdoyante, la vallée du Drâa. Longue de plus de 200 kilomètres, cette dernière compte nombre de kasbah et de ksours.

Les paysages variés et authentiques sont une invitation au trekking ou à la randonnée.

Les dunes de Merzouga

Également appelées dunes de l’Erg Chebbi, les dunes de Merzouga sont les plus hautes du désert du Sahara. Situées à l’est du Maroc, les dunes de Merzouga peuvent atteindre jusqu’à 150 mètres de haut. Elles s’étendent à perte de vue, constituant l’un des deux grands ergs (champs de dunes) du Sahara en terres marocaines.

Les couleurs, les formes et le paysage sont tout simplement à couper le souffle, en particulier lorsque le soleil se couche à l’horizon. Il y dessine alors des ombres qui contribuent à l’ambiance, tout en teintant le ciel de rouge.

Casablanca

Sur la côte atlantique, au sud de la capitale, Casablanca est la plus grande ville du pays et du Maghreb. Son climat méditerranéen particulièrement agréable quasiment toute l’année attire de nombreux visiteurs désireux de faire une halte.

Si la ville est assurément moderne, la tradition et l’histoire de ce lieu sont profondément ancrés dans la vie de tous les jours. Ainsi, la mosquée Hassan II côtoie l’ancienne médina, des immeubles art déco des années 1930, l’église du Sacré-Cœur ou encore le quartier des Habous et sa nouvelle médina.

Chefchaouen, la ville bleue

Située dans les montagnes du Rif, Chefchaouen est une ville unique. En effet, les maisons de la vieille ville sont toutes d’un bleu vif. Nul ne sait vraiment pourquoi les murs sont de cette couleur, ce qui n’enlève rien au charme du lieu.

Perchée à 600 m d’altitude au pied des monts Kelaa et Meggou, la “ville bleue” abrite encore de nombreux ateliers de tissage et de maroquinerie. Chefchaouen est par ailleurs très agréable pour qui prend le temps de flâner dans les vieilles rues de la médina. Celles-ci mènent vers la place Outa el Hammam.

Cette dernière vous permet d’accéder facilement à la mosquée espagnole du XVe siècle, à la kasbah et au musée ethnographique.

Les plages marocaines

Le littoral du Maroc compte de nombreuses plages. Certaines figurent parmi les plus belles d’Afrique du nord. Si vous avez envie de poser votre serviette et de profiter de l’océan, les plages marocaines incontournables sont :

la Playa Blanca : à un jet de pierre du cap Malabata, la Playa Blanca est l’une des plus belles plages de Tanger. Encore sauvage et préservée, la mer y est limpide, le sable couleur or ;

-la station balnéaire Agadir et sa superbe plage de sable fin de plus de 6 kilomètres de long ;

-la plage d’Oualidia : entre Casablanca et Essaouira, la plage d’Oualidia est réputée pour son cadre magnifique et sa lagune protégée de l’océan Atlantique par une barrière rocheuse. Outre un site magnifique s’étirant sur plus de 12 kilomètres, on peut y observer une faune marine abondante et variée.