Voyagez pas cher, soyez volontaire

Publié le 16/07/2020 à 11h04 et mis à jour le 17/07/2020 à 10h24

Vous voulez partir ? Partez !

Peut-être qu’un jour, plongé(e) dans la rédaction nocturne d’un dossier ou assommé(e) par la révision express d’un cours indigeste, vous vous êtes surpris(e) à vous voir partir élever des lamas en Patagonie, à devenir musher en Alaska ou constructeur d’éco-lodges en Thaïlande.
Peut-être encore qu’un jour, le regard perdu dans les nuages à travers la fenêtre de l’amphi, vous vous êtes imaginé(e) dans un avion, le cœur ouvert à l’aventure, prêt(e) à fouler le sol de contrées lointaines…

Et si vous osiez sauter le pas pour quelques mois ?
Et si vos envies d’aventures devenaient plus fortes que vos peurs ?

Un nombre toujours plus élevé de jeunes songent à prendre 6 mois ou un an pour eux, rien que pour eux, pour réaliser un rêve, partir en quête de leurs « importants », se sentir plus vivant, découvrir de nouvelles cultures, sortir de sa zone de confort, approfondir la maitrise d’une langue…

Mais l’un des plus grands freins est probablement le frein budgétaire.
Comment s’offrir 6 mois, voire un an de voyage quand on est encore en pleine études ou que l’on vient tout juste d’en sortir ?
Comment s’autoriser à prendre une année sabbatique alors que l’on vient de lancer sa carrière en entreprise ?
Comment expliquer aux parents que partir voyager nous fait davantage vibrer que de se mettre en quête d’un CDI ?
Comment justifier ensuite ce choix aux futurs employeurs ?

Ces questions sont-elles de vraies questions ? Ou des excuses ?
En vous laissant méditer là-dessus, nous allons vous donner de quoi éliminer la première question.

Volontariat au 4 coins du monde pour les globe-trotters fauchés

Il est possible de voyager à travers le monde pour moins de 500€ par mois, de passer d’incroyables moments, de voir des paysages grandioses et de rencontrer des personnes extraordinaires.

Comment ? En offrant un peu de votre temps, de votre enthousiasme, de votre créativité, de vos talents ou de vos bras à des locaux du monde entier.

Nombreux sont les sites web sur lesquels vous pouvez trouver où poser votre sac quelques semaines ou quelques mois.

Tenez, fermez les yeux… et imaginez quelques instants que pendant quelques mois vous deveniez : jardinier dans une ferme bio du Canada, musher sur les étendues enneigées de l’Alaska, que vous aidiez à construire des éco-auberges en Amérique centrale, que vous deveniez prof de langues dans des écoles d’Amérique Latine ou d’Asie, réceptionniste dans une auberge en Afrique du Sud, ou en Colombie, que vous partiez apprendre la permaculture au Costa Rica, aidiez dans une école de surf ou de plongée au Mexique, que vous vivez quelques mois dans une yourte en Mongolie

Contre environ 4 à 6 heures de travail vous serez logés par les locaux.
Souvent les repas sont également inclus, bien que cela dépende de chaque hôte.
Vous aurez généralement accès à une cuisine que vous partagerez avec vos hôtes ou d’autres volontaires.

Et que ce soit en Asie ou en Amérique du Sud ou sur le continent africain, c’est un formidable moyen d’entrer en immersion dans une nouvelle culture, de vous perfectionner en langue, d’acquérir de nouvelles compétences, de sortir de votre zone de confort, de vous reconnecter à la nature, de faire le bilan de ce qui est vraiment important pour vous, de vous essayer à un nouveau métier et surtout…de vous sentir vivant en choisissant une destination et un projet que vous fait vibrer.

Le volontariat est une aventure qui transforme, qui fait mûrir, qui change vos perceptions de vous-mêmes et du monde, qui vous fait découvrir ou redécouvrir le travail manuel, le travail au grand air…

Une aventure qui mérite d’être vécue au cours de vos études ou avant de partir sur les rails du monde professionnel.

Voici trois sites que vous permettrons de trouver la destination et le volontariat de vos rêves :

WOOFING

Le woofing s’adresse aux amoureux des grands espaces, de la Nature, à ceux qui aiment être en contact avec la terre et s’investir dans des projets de développement durable.
Il s’agit d’un immense réseau de fermes biologiques partout dans le monde. Ces fermes proposent des volontariats aux voyageurs du monde entier souhaitant vivre en immersion dans le quotidien des locaux.
Le woofing est géré par une association indépendante dans chaque pays où il est présent (plus de 100). Il vous sera donc demandé de verser une cotisation d’une vingtaine d’Euro par pays dans lequel vous souhaitez effectuer un volontariat. Une cotisation très vite rentabilisée en 2 ou 3 nuits de woofing.

HelpX

Avec HelpX, le gîte et le couvert sont inclus.
Vous disposez d’une liste de fermes, de familles d’accueil, de ranchs, de gîtes, d’auberge de jeunesse et parfois de voiliers qui recherchent des volontaires pour leur donner un coup de main dans leur travail. Le volontaire travaille en moyenne 4h par jour. C’est aussi un séjour d’échange culturel au cours duquel le volontaire et ses hôtes auront l’occasion de s’enrichir mutuellement.

Workaway

Workaway propose à peu près le même service que Helpx.
L’ inscription par an et par personne et de 23€. Et 34€ pour les couples.
Très étendu dans le monde, vous aurez un large choix de volontariats dans 170 pays.
Et il y en a pour tous les goûts : fermes, auberge, jardinage, écoles, cours de langue, réception, cuisine, designer, photographe, soin d’animaux, baby-sitting, travail avec les animaux, peinture, construction d’éco-lodge…
Vous sélectionnez un pays, une région, puis une liste d’hôte apparaîtra. Vous contactez les hôtes dont les projets vous parlent le plus, puis vous vous mettez d’accord avec eux sur les dates.

Les ONGs

De nombreuses ONGs cherchent également des volontaires pour des mission de quelques mois.
Cependant gardez l’œil ouvert dès que l’on vous demande de payer cher pour faire du volontariat. Il est tout à fait possible de trouver des missions passionnantes et utiles aux populations sans dépenser une fortune.
Car l’un des avantages du volontariat est justement de voyager en dépensant peu.

En fonction du pays où vous vous rendez, assurez-vous que le VISA touriste suffise.
Et surtout, profitez de l’aventure, choisissez un projet qui résonne en vous puis sautez le pas !

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé