Quelles sont les destinations incontournables du tourisme éco-responsable ?

Publié le 01/04/2021 à 15h56 et mis à jour le 02/04/2021 à 10h00

Voyager de manière plus respectueuse pour notre planète, tel pourrait être l’enseignement de la pandémie de covid. Pour contribuer à leur manière, de nombreux Français choisissent désormais l’écotourisme. Qu’est-ce exactement ? Comment réduire son impact environnemental en voyageant ? Quelles sont les destinations éco-responsables ?

Qu'est-ce que le tourisme éco-responsable ?

Le tourisme éco-responsable est une manière plus respectueuse de voyager. Il s’inscrit dans une philosophie qui vise à réduire son impact sur le lieu ou le pays que l’on visite. Cette réduction de l’impact de chacun concerne tant l’aspect sociétal que l’aspect environnemental.

Cette forme de tourisme éthique et alternatif est donc à l’opposé du tourisme de masse. Ici, pas question de vivre en marge de la population locale dans des infrastructures sorties de terre tout spécialement pour accueillir les voyageurs.

Au contraire, il s’agit de découvrir le pays tel qu’il est, sans impacter ses ressources naturelles, son cadre naturel et tout ce qui fait son charme. C’est donc souvent une expérience plus riche permettant de s’imprégner pleinement du pays visité tout en ayant la satisfaction de préserver son environnement.

Pourquoi voyager éco-responsable ?

Le nombre de personnes qui voyagent à travers le monde pour le plaisir a explosé ces dernières décennies. En 2000, on dénombrait ainsi 700 millions de touristes. Quinze ans plus tard, ce chiffre atteint 1,5 milliards.

Cette démocratisation du tourisme est une aubaine pour tous. Toutefois, cette opportunité de découvrir de nouveaux horizons s’est souvent faite dans des conditions très impactantes pour les destinations les plus prisées.

Cette empreinte que laisse le tourisme de masse est parfois indélébile, tant sur l’environnement que sur les populations. Voyager de manière éco-responsable permet de réduire considérablement son impact sur la planète. Dans certains cas, cela contribue même à financer localement des programmes de sauvegarde de l’environnement, de la faune ou de la flore.

Comment réduire son impact environnemental en voyageant ?

Réduire son impact environnemental en voyageant tient souvent du bon sens.  Ainsi, lors de la préparation de votre séjour, prenez le temps d’anticiper les différents moyens de locomotion dont vous aurez besoin pour parcourir le pays. Privilégiez autant que faire se peut les transports en commun ou les modes de déplacement doux.

Prenez également le temps de vous renseigner sur les us et coutumes du pays que vous allez visiter. Pour favoriser les contacts avec les habitants, il vous faut apprendre quelques rudiments de la langue, ne serait-ce que pour dire bonjour, au revoir et merci.

Pour l’hébergement et la nourriture, optez pour des solutions proposées par les locaux. Économisez l’eau qui est une ressource précieuse où que vous vous trouviez. Veillez à la bonne gestion de vos déchets et évitez d’en produire chaque fois que c’est possible.

Enfin, pour ce qui est des activités, il faut proscrire toutes celles qui ont un fort impact négatif sur les populations et les écosystèmes, comme les structures exploitant des animaux sauvages.

Quelles sont les destinations éco-responsables ?

Des destinations éco-responsables, on en trouve aux quatre coins du monde. Costa Rica, îles Galapagos, Bhoutan, et même le Luxembourg, quelles sont les incontournables ?

Le Costa Rica, le pays de l'écotourisme

Le Costa Rica est non seulement un pionnier en matière d’écotourisme, mais également la référence mondiale.

En effet, dans les années 1980, le pays connaît une crise sans précédent concernant deux de ses principales ressources naturelles, la banane et le café. Contraint de se réinventer, le Costa Rica mise alors sur le tourisme, et plus particulièrement sur l’écotourisme.

Aujourd’hui, c’est l’une des destinations de l’Amérique Centrale les plus prisées pour la richesse de sa biodiversité. On y compte ainsi pas moins de 29 parcs nationaux, une centaine de réserves privées et des kilomètres de côtes préservées.

En outre, l’argent dépensé par les touristes finance pour partie de nombreux programmes de sauvegarde et de valorisation de l’environnement.

Le Bhoutan

Au cœur de l’Himalaya, le Bhoutan appelé aussi royaume du bonheur national brut est un véritable écrin de verdure jalousement préservé de la main de l’homme. Le tourisme vert est d’ailleurs l’une des principales ressources de ce pays grand comme la Belgique.

Très tôt, dans les années 1970, le Bhoutan s’ouvre aux voyageurs tout en cherchant à préserver son mode de vie et son cadre naturel. Il faut dire que celui-ci figure parmi les plus remarquables au monde avec des paysages spectaculaires flanqués de monastères et de dzongs.

Toutefois, la préservation des espaces naturels du pays à un prix puisque l’accès est payant et le nombre de visiteurs à l’année y est limité.

Les îles Galápagos

Au large des côtes de l’Équateur, les îles Galápagos constituent un archipel inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1978. Cette immense réserve marine est le refuge de nombreuses espèces uniques comme des baleines, les tortues géantes des Galápagos ou encore l’iguane terrestre. Si la faune y est remarquable, la flore l’est tout autant.

Pour préserver ce trésor, les voyageurs sont accueillis en petit nombre, maximum 245 000 par an. Sur place, tout est pensé pour offrir une expérience inoubliable à chaque visiteur, mais surtout, pour ne pas impacter cet écosystème exceptionnel.

Le Brésil

Le Brésil est l’une des destinations phares du tourisme éco-responsable. Le pays regorge de sites remarquables façonnés par la nature comme la savane du Parque Nacional de Chapada dos Veadeiros ou encore les immenses canyons du Parque Nacional de Chapada Diamantina.

Bien évidemment, impossible d’évoquer le Brésil sans parler de la forêt amazonienne. Celle qui est la plus grande forêt au monde abrite des espèces animales et végétales uniques,  malheureusement aujourd’hui en danger sous la pression des activités économiques.

Le Canada

Le Canada est le territoire des grands espaces naturels par excellence. Depuis quelques années, le pays a saisi toute l’importance de préserver et de valoriser ce patrimoine naturel.

Faire du tourisme éco-responsable au Canada permet de se ressourcer dans des forêts hors norme, de découvrir des lacs immenses et de contempler des paysages époustouflants.

Le Luxembourg

Beaucoup plus accessible en ce moment, le Luxembourg mise déjà aujourd’hui sur les énergies renouvelables, l’économie circulaire et les produits locaux. Beaucoup d’atouts pour positionner le Luxembourg et son offre touristique dans le rang des destinations écologiques.

La gratuité des transports finira de vous convaincre !

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé