Liquides en cabine : produits et contenances autorisés

Publié le 22/07/2021 à 09h49 et mis à jour le 22/07/2021 à 10h22

Afin notamment d’éviter l’introduction de substances potentiellement dangereuses, le transport des liquides en cabine a fait l’objet de nombreuses restrictions au cours des deux dernières décennies. Quelle que soit la compagnie aérienne, les passagers doivent aujourd’hui se limiter à des flacons de contenance faible et en nombre limité.

Dans quelle limite pouvez-vous emporter des produits liquides avec vous en cabine, quelles sont les contenances autorisées et sous quelles conditions ? Ci-dessous un point complet pour ne plus jamais vous faire confisquer une bouteille avant l’embarquement.

Quelle contenance maximale pour les liquides en cabine ?

Parce qu’il est facile de vider une grande bouteille à l’aspect anodin pour la remplir à nouveau avec un autre produit, potentiellement nocif pour la santé, les passagers des vols commerciaux sont désormais limités à des flacons de contenance faible pour tous les liquides qu’ils souhaitent conserver auprès d’eux en cabine. La règle générale est la suivante :

-Chaque flacon affiche une contenance maximale de 100 ml.

-Le ou les flacons sont disposés dans un sac en plastique fermé.

-La contenance du sac en plastique est d’un litre au maximum.

-Les dimensions du sac en plastique ne peuvent être supérieures à 20 x 20 cm.

Il est recommandé d’amener un sac avec vous et de préconditionner l’ensemble des liquides que vous comptez emmener en cabine : les sacs de congélation vendus en grande surface feront, pour la plupart, parfaitement l’affaire. À défaut, de nombreux aéroports distribuent un sac gratuitement aux passagers qui en auraient besoin.

Tous les liquides qui ne respectent pas ces conditions doivent avoir été placés dans le bagage de soute. À défaut, la marchandise est susceptible d’être confisquée ou détruite à l’embarquement.

Quels sont les liquides autorisés et interdits en cabine ?

Les règles évoquées ci-dessus, dont les limites de contenance et le transport en sac plastique transparent, s’appliquent à tous les liquides que les passagers ont l’autorisation d’emporter en cabine. Il s’agit tout d’abord de différents produits alimentaires :

-L’eau, le jus de fruit ou l’alcool.

-Le thé et le café.

-Le miel et les confitures.

-Les sirops.

-La pâte à tartiner.

-Les soupes et sauces.

-Les yaourts et fromages frais.

-Les huiles et vinaigres.

Il s’agit ensuite de l’ensemble des produits cosmétiques et d’hygiène :

-Le gloss et le mascara (le rouge à lèvres, quant à lui, peut être conservé dans le bagage à main).

-Le dentifrice.

-La mousse à raser.

-Les crèmes de soins et crèmes hydratantes.

-Les crèmes solaires et de bronzage.

-Les déodorants en spray, en crème ou à bille.

-Le shampoing.

-Le gel et la laque pour cheveux.

Les liquides inflammables, corrosif, incapacitants ou explosifs sont quant à eux strictement interdits en cabine, y compris dans des flacons de faible contenance.

Les liquides achetés en duty free sont-ils autorisés en cabine ?

Les passagers d’un vol ont l’autorisation, avant leur embarquement, de réaliser des achats en zone détaxée, y compris pour des parfums et boissons non alcoolisées ou alcoolisées – dans les limites posées par la réglementation douanière en vigueur. Ils peuvent ensuite embarquer avec leurs achats en cabine, y compris si les bouteilles dépassent la contenance autorisée. Plusieurs conditions sont posées cependant :

-Les bouteilles et autres liquides achetés en duty free sont placés dans un sac hermétiquement scellé par le vendeur. Le client ne doit ensuite surtout pas les ouvrir avant le vol.

-Le ticket de caisse est à conserver impérativement. Il devra être présenté à l’embarquement.

Attention, certaines compagnies aériennes considèrent un sac duty free comme un bagage à main supplémentaire et n’hésiteront pas à vous le facturer, sauf si vous parvenez à le ranger dans votre bagage.

Quels liquides peuvent être transportés hors du sac ?

Quelques exceptions sont tolérées quant à l’usage du sac plastique. Il est notamment possible de transporter directement dans le bagage à main les liquides suivants :

-Les médicaments, lorsque leur prise est indispensable pendant la durée du vol. Ils doivent être accompagnés de leur ordonnance, traduite en anglais pour un vol international.

-Les aliments nutritionnels spécifiques, par exemple en cas d’allergie au lactose ou au gluten, mais aussi en cas de diabète.

-Les aliments et pots pour bébés. Ils peuvent néanmoins être contrôlés à l’embarquement.

Les règles relatives au transport de liquides en cabine sont particulièrement restrictives. Afin d’éviter toute complication, limitez-vous aux seuls flacons dont vous avez un besoin impérieux. N’hésitez pas également à souscrire une assurance voyage touristique pour être dédommagé en cas de perte, vol ou dégradation de vos bagages.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé