Obtenir son VISA PVT pour le Brésil

Publié le 12/03/2020 à 16h15 et mis à jour le 09/11/2020 à 15h52

Le Brésil, une destination de choix sur un continent en plein développement

Le Brésil, malgré les récentes actualités politique et climatiques, est un pays qui regorge d’opportunité et de potentiel.

Le Brésil est l’un des pays ayant récemment rejoint la liste des accords PVT avec la France.
Vous pouvez désormais passer un an et travailler dans le plus grand pays d’Amérique du Sud, où se mélangent les cultures et où la recherche de qualité de vie l’emporte sur la course à l’argent.

Le Brésil est le seul pays d’Amérique Latine où l’on parle le portugais. L’occasion donc de progresser ou de découvrir une nouvelle langue autre que l’espagnol, sur le continent sud-américain.

Le Brésil est un pays riche en couleurs, saveurs, rythmes, paysages…
Des villes incroyables, des plages, des forêts tropicales, des immenses réserves d’animaux, des parcs nationaux, des déserts, les chutes d’Iguaçu qui constituent l’une des 7 merveilles du monde…De quoi en prendre plein la vue pendant un an !

De plus, le Brésil fait partie des BRIC, les grandes puissances émergentes du moment, et occupe donc une place importante dans l’économie mondiale. Le marché professionnel regorge d’opportunités est au-delà de la politique très discutable et très conservatrice du président actuel, c’est un pays qui attire de plus en plus d’expatriés français, notamment pour sa qualité de vie.
Sa proximité avec d’autres pays latins en fait une destination séduisante.
En effet, selon l’endroit qui vous choisissez, vous êtes à quelques heures de vols ou de bus de l’Argentine, de la Bolivie etc…

Le Brésil est l’un des plus grands pays du monde et vous ne finirez pas d’en explorer les recoins. Il y en a pour tous les goûts et le seul risque….c’est de vouloir y rester !

Concernant le PVT, le nombre de places disponibles est de 500 par an et la demande peut être faite jusqu’à la veille de vos 30 ans. Il est valide pour une durée de 12 mois et ne peut être délivré qu’une seule fois.
Le dossier est plutôt simple à compléter si vous êtes attentif à réaliser chacune des étapes une par une.
Attention, les rendez-vous à l’ambassade peuvent être longs à obtenir.
Soyez pugnace et patient et vous aurez toutes les chances de votre côté.

Nous vous avons ici toutes les étapes à suivre pour obtenir votre PVT Brésil.

Le guide pour obtenir votre PVT

Réunir les documents nécessaires

Une déclaration sur l’honneur
Elle sert à présenter les raisons votre voyage et à prouver qu’il correspond bien aux objectifs du programme Visa Vacances Travail. C’est-à-dire : visiter le pays et éventuellement travailler pour couvrir les frais liés aux dépenses sur place. Expliquez ce que vous amène à vous lancer dans un PVT Brésil, ce que vous comptez faire sur place, pourquoi avez-vous choisi ce pays, pourquoi le PVT est le visa le plus adapté à votre situation…Soyez clair et simple dans votre explication. Vous pouvez rédiger la lettre en portugais ou en français, selon ce qui vous met le plus à l’aise.

Un passeport valide un an
Élément essentiel de toute demande de visa, assurez-vous que votre passeport soit valide au minimum un an à partir de la date de départ. S’il ne l’est pas, n’attendez pas le dernier moment pour le renouveler. Selon les mairies le renouvellement d’un passeport peut prendre plusieurs semaines voire un mois. Et plus encore lors des périodes qui précèdent les vacances d’été. Pour éviter toute situation de stress, vérifiez bien la date de validité de votre passeport et faites le nécessaire si la date de renouvellement est inférieure à un an.

Un billet d’avion et une preuve de sortie de territoire
Dans l’idéal, vous devez montrer à l’ambassade un billet aller-retour. Cela sert à prouver aux autorités brésiliennes qui vous ne resterez pas sur le territoire brésilien après la fin de votre visa.
Si vous ne souhaitez pas fixer la date de retour à l’avance afin de garder plus de flexibilité dans vos dates et dans votre voyage, vous devez démontrer que vous disposez d’assez de fonds pour payer un billet retour. (en plus du minimum de fonds exigé pour le visa).
Généralement il vous sera demandé de montrer 1000€ supplémentaires disponibles.

L’attestation de fonds
Vous devez disposer d’un minimum de 2500€ sur votre compte bancaire et demander à votre banque une attestation de ces fonds. Votre conseiller ou une personne de la banque doit signer à la main l’attestation. Parfois un simple relevé de compte suffit mais mettez toutes les chances de votre côté en sollicitant une attestation signée.
Si la banque se montre réticente, n’hésitez pas à insister. Ils sont en mesure de vous fournir ce genre document.
Il arrive que la banque justifie son refus en expliquant qu’elle ne peut pas garantir que l’argent sera encore disponible au moment du départ, car cela dépend des transactions que vous effectuez entre la date de l’attestation et la date du départ.
Si vous faites face à cette situation, alors votre banque peut ajouter dans l’attestation « fonds disponibles sous réserves des mouvements effectués etc…»
Rappel : si vous partez avec un aller simple, la somme doit largement dépasser les 2500€. Visez plutôt les 4000€- 5000€.
L’attestation doit être récente (moins de 3 mois). Attendez d’avoir votre date de rendez-vous à l’ambassade pour la réclamer. En effet, la prise de rendez-vous peut prendre plusieurs mois.

Un certificat médical
Joignez au dossier un certificat médical récent. Votre médecin traitant doit vous faire un simple certificat de bonne santé. L’ambassade souhaite s’assurer que les candidats au PVT Brésil ne soient pas atteint d’une maladie pouvant poser problème une fois sur place.

Un extrait de casier judiciaire
Il vous est demandé de joindre à votre dossier un extrait de casier judiciaire (bulletin n°3)
La demande se fait gratuitement en ligne sur ce site et le document vous est envoyé chez vous en quelques jours. Là aussi l’extrait de casier judiciaire doit dater de moins de 3 mois.

Une attestation d’assurance
Cette attestation doit avoir une validité d’un an (si vous partez un an) et doit couvrir la maladie, l’hospitalisation, l’invalidité, la maternité et le rapatriement. Cela signifie que vous devez avoir réglé l’assurance avant votre rendez-vous à l’ambassade. De nombreux candidats s’inquiète du fait de devoir payer une assurance alors qu’ils ne sont pas sûrs à 100% de partir. Soyez rassuré. La plupart de assurances PVT sont conscientes de cette situation et prévoient de vous rembourser les sommes versées en cas de refus justifié de délivrance de PVT.

Une copie de votre acte de naissance
Et oui, c’est un document qui, bien que peu demandé pour les autres PVT, s’ajoute à la liste du PVT Brésil.
Il vous est demandé de joindre une copie intégrale de votre acte de naissance.
Pour cela, vous devez effectuer la demander auprès de la mairie de votre commune de naissance. La démarche est facile et rapide : la demande se fait en ligne et vous la recevrez par courrier à votre domicile.

Une photo d’identité
La photo d’identité que vous joindrez au dossier doit respecter les normes (les mêmes que celles du passeport). Visage dégagé, pas d’accessoires, fond blanc etc.

Une photo de votre signature
Oui, ce n’est pas très courant comme démarche, mais vous allez devoir signer sur un morceau de papier que vous allez ensuite scanner. Vous en aurez besoin pour compléter le formulaire en ligne. Attention, pensez à faire une signature semblable à celle de votre passeport, même si votre passeport date un peu et que votre signature a changé depuis.

Le formulaire de demande de Visa

Lors de la procédure de la demande de visa, vous allez devoir scanner vos documents un par un. N’oubliez pas de scanner votre photo et la photo de votre signature. Ce sont des éléments importants.
Pour la photo : 431 x 531 pixels minimum
Pour la signature : 420 x 420 pixels minimum
Une fois cette mission terminé, passez à l’étape suivante et remplissez en ligne ce formulaire. Prenez votre temps, lisez bien tout ce qui est expliqué et soyez précis. Vous gagnerez du temps !
Dernière étape de la demande en ligne : un numéro de récépissé « protocolo », vous sera délivré. Gardez-le en lieu sûr car vous en aurez besoin pour récupérer votre visa.
Faites une capture d’écran, notez-le quelque part….

Prise de rendez-vous au consulat du Brésil

Une fois que vous avez réuni toutes les pièces du dossier, il vous faudra passer par le consulat du Brésil.
Vous devez choisir les guichets 6 ou 7 : ce sont ceux correspondant à la demande de visa.
Prenez soin de vous y prendre plusieurs mois à l’avance car les rendez-vous peuvent être longs à obtenir.

Vous trouverez un petit calendrier indiquant les dates de rendez-vous disponibles.
Sélectionnez celle qui vous convient le mieux. Les rendez-vous ont lieu le matin, entre 9h et 13h.

Comme nous le mentionnions précédemment, vous constaterez que les prochains créneaux disponibles sont assez éloignés dans le temps. Parfois il n’y a pas de rendez-vous disponible avant 3 mois.
Or, la « durée de validité » d’une demande est de 3 mois seulement. Il va donc falloir redoubler d’astuce pour que tout coïncide en votre faveur.
– Par exemple il est tout à fait possible de prendre un rendez-vous avant de remplir le formulaire. Une fois le rendez-vous fixé, vous n’avez plus qu’à faire en sorte de remplir le formulaire dans les 3 mois précédents ce rendez-vous.
– Pour les parisiens : gardez un œil sur les désistements et sautez sur les places qui se libèrent ! Cela vous permettra d’obtenir un rendez-vous parfois très rapidement.

Une fois le rendez-vous pris et avant de vous y rendre, assurez-vous d’avoir l’intégralité des documents et d’avoir rempli le formulaire de demande de visa en ligne. En cas de pièce manquante, votre dossier ne sera pas traité.

Autre astuce pour ceux qui vivent à Paris, vous pouvez tenter de vous y rendre en matinée, avec l’ensemble de vos documents, sans rendez-vous. Certains PVTistes ont déjà pu procéder de cette manière et le Consulat les a acceptés.
La bonne nouvelle c’est que contrairement à d’autres PVT, le visa vacances travail est gratuit pour le Brésil.

Le rendez-vous et le retrait de visa

Comment s’y rendre ? Via la ligne 9, en descendant à Saint-Philippe-du-Roule.
Autre option : la ligne 1, arrêt Franklin Roosvelt.

Soyez ponctuel !
Il vous est demandé d’arriver 15 minutes en avance.
En cas de retard, vous rendez-vous risque d’être considéré comme annulé et vous devrez refaire une demande en ligne. Et vu les délais…cette situation est à éviter !

Une fois au consulat, une personne vous aurez un petit entretien d’une dizaine de minutes avec une personne en charge des visas. Elle vérifiera vos documents, vous posera quelques questions, notamment sur vos projets sur place…et c’est tout !

Le consulat conservera votre passeport le temps de faire le visa puis vous devrez allez le récupérer. Attention, il ne vous sera pas envoyé par voie postale.
Comptez 6 à 15 jours pour que votre visa soit prêt.
Vous serez averti par mail ou par sms dès que ce sera le cas et ce sera à vous d’aller le récupérer sur place.
Toutefois vous pouvez envoyer quelqu’un à votre place en lui confiant le récépissé de la demande de visa que vous aurez signé.
L’un des avantages du PVT Brésil est qu’il est totalement gratuit.

Suite des démarches une fois sur place

Le CPF

Vous voici désormais sur le sol brésilien. Pourtant…la mission PVT ne s’arrête pas là et il y a encore quelques démarches à effectuer avant de profiter pleinement du séjour.
Dans les jours suivants votre arrivée, il est primordial de faire faire votre CPF (ce sera votre numéro d’identification fiscale pour toute la durée de votre séjour).
Il vous servira dans la vie courante pour tout type de démarche : administrative, carte de transport, compte bancaire etc.
Faites-le le plus rapidement possible après votre arrivée.
Vous avez deux possibilités :
Le faire sur place ou le faire en ligne.
Si vous préférez le faire directement sur place : rendez-vous dans un bureau de la Receita Federal. Il y aura tout d’abord une petite taxe à payer, d’environ 1,65€.
Gardez soigneusement le reçu de paiement.
Ou payer cette taxe ? Plusieurs choix s’offrent à vous : Correios, Banco do Brasil ou Caixa Econômica Federal.
Une fois la taxe payée et le reçu en poche, rendez-vous à l’une des Unidades de Atendimento de la Receita Federal.
Il vous sera demandé de présenter :
– Votre passeport (avec votre visa)
– Le justificatif de paiement de la taxe.
Et on vous délivrera votre CPF.
Vous préférez les démarches en ligne ? Pas de soucis, cette option est possible aussi.
L’avantage, c’est qu’en plus de pouvoir le faire depuis votre transat ou depuis la terrasse d’un café, vous ne paierez pas la taxe.
Il suffit de pré-remplir le formulaire en ligne.
Vous aurez simplement un document à télécharger puis à imprimer.
Puis vous irez déposer ce document dans l’une des Unidades de Atendimento de la Receita Federal afin de vous faire délivrer votre CPF.
Cette démarche dure généralement moins d’une heure.
Conseil : faites une photocopie de cette carte et gardez la dans un endroit précieux. Pour les plus organisés, vous pouvez même la scanner et la sauvegarder sur votre Drive.
Mieux encore, plastifiez la carte afin de la maintenir en bon état durant toute la durée de votre PVT.

 La carte RNM

1. Remplissez le formulaire et payez la taxe

Si vous venez en PVT il y a fort à parier que vous comptez rester plus de 3 mois au Brésil.
Et dès qu’une personne réside au Brésil au-delà de cette durée elle est tenue de s’inscrire au Registro Nacional Migratorio, auprès de la Policia Federal (PF).

Cette étape qui vous rapproche de l’aventure brésilienne vous permet d’obtenir la carte RNM.
Cette démarche est essentielle puisque la carte délivrée vous sera demandée pour diverses démarches administratives telles que l’ouverture d’un compte en banque ou l’accès à un emploi.
De plus, sans cette précieuse carte, vous risquez d’être considéré comme illégal après 90 jours sur le territoire. Vous encourez des problèmes et une amende à régler à votre sortie du pays. De plus, sans cette carte, il vous sera impossible de travailler. Alors même si son obtention demande beaucoup de patience, jouer le jeu jusqu’au bout !

Afin de gagner du temps, préparez les documents à l’avance.
Et dès votre arrivée, commencez les démarches sur place. Vous pouvez par exemple solliciter un rendez-vous-même si vous n’avez pas encore votre carte PCF.

Avant le départ

a) Si vous avez déjà réservé un logement, imprimez la réservation. Elle vous servira de justificatif. Si vous logez chez l’habitant ou chez un ami, prévenez-le à l’avance que vous aurez besoin d’une facture à son nom, d’une copie de sa carte d’identité et d’un certificat de logement.

b) Imprimer et remplir la « déclaration d’adresse électronique et d’autres moyens de contact ».

Laissez libres les champs qui ne vous concernent pas et remplissez tous les autres.
Exemple :
– « Filiação » : indiquez les noms de vos parents
– « Documento de Identidade » : indiquez votre numéro de passeport
– Pour la date, soyez malin : mettez une date après votre arrivée au Brésil et le lieu de votre rendez-vous si vous le connaissez déjà (en fonction de la ville ou vous prévoyez de passer vos premiers jours).

c) Remplir et imprimer le formulaire de paiement de la taxe

Le « CEP » correspond au code postal de l’adresse du justificatif de domicile.
Si vous avez des difficultés à traduire, demandez de l’aide à quelqu’un qui parle le portugais ou utilisez un site de traduction tel que deepl.com.
Ce qui est important ici est d’imprimer le document qui vous permettra de payer la taxe. Taxe d’un montant d’environ 200R$ (soit 47€ selon le taux de change du jour).
« Unidade Arrecadadora » est la ville dans laquelle vous avez rendez-vous. Le mieux est de choisir une ville proche des grandes villes. Vous y trouverez des créneaux libres beaucoup plus rapidement qu’à Rio ou Sao Paulo par exemple.

Une fois sur place

Vous voici arrivé en terre brésilienne. Autour de vous tout a déjà changé…et l’immersion a commencé. Mais gardez la tête froide, car pour le moment, l’aventure administrative continue !

1. Remplissez le formulaire en ligne.

Type d’enregistrement : « Registro de Visto Consular »
Lorsque vous écrivez votre nom et ceux de vos parents soyez attentifs à les écrire tels qu’ils apparaissent sur l’extrait de naissance.

– A la question : « Est-ce que cela dépend de quelqu’un (un appelant)? », répondez « non »
La partie « données d’entrée » concerne votre lieu et date d’entrée au Brésil
– Enfin, il vous suffit d’imprimer le document et de le garder précieusement dans votre pochette de voyage. Pensez à garder une version sur votre ordinateur, dans vos mails ou sur votre drive.

2. Prenez rendez-vous en ligne avec la police fédérale

Vous pouvez prendre rendez-vous dans n’importe quelle ville. Cependant nous vous conseillons d’éviter les très grandes métropoles car les délais peuvent être très longs.

Pour réserver un rendez-vous cliquez sur « Agendar Atendimento » sur la page de résumé à la fin du formulaire en ligne. C’est dans ce même bureau de police qu’il faudra aller déposer votre dossier complet puis récupérer votre carte dans quelques mois.

Là-aussi, imprimez le document et conservez-le précieusement.

Attention, il vous sera demandé de rentrer un numéro brésilien. Si vous n’en avez pas encore, laissez le champ vide pour le moment.
– « Code de la demande » est le numéro d’application. Vous le trouverez sur le PDF du formulaire précédent.

– UF signifie « Unidade Federativa », c’est-à-dire l’État dans lequel vous faites
votre demande. Pensez bien à choisir une ville qui se trouve dans la région où vous avez un justificatif de domicile (même si c’est une simple réservation d’auberge ou d’hôtel).

Il va falloir vous y prendre à plusieurs reprises pour trouver un rendez-vous. Connectez-vous chaque jour, voire plusieurs fois par jour, sur le site jusqu’à obtenir une date. C’est généralement plus simple et plus rapide dans les villes moyennes que dans les très grandes villes.

– L’autre option pour les lève-tôt et les plus pugnaces et de se rendre à la PF( policia fédérale) très tôt, dès l’ouverture (avant 8h). Si vous n’êtes pas à l’aise en portugais, faites venir un ami brésilien avec vous. Cela facilitera grandement les choses.

3. Les étapes :

Photocopie du passeport :

Faites une copie de TOUTES LES PAGES de votre passeport, y compris la feuille de demande de visa agrafée dans le passeport. Des PVTistes ont rapportés que les autorités locales étaient assez à cheval sur cette règle. Même si dans la réalité, c’est la page où est agrafé le visa qui les intéresse le plus.

Deux photos récentes
Apportez deux photos 3×4 récentes, en couleur, fond blanc, papier lisse, de face.
Il est préférable de les faires sur place. Les services de photos sont bons marchés et se trouvent généralement dans les locaux qui proposent des impressions papiers etc.

La taxe GRU

Cette taxe est payable dans n’importe quelle banque, bureau de poste ou « maison de loterie ».
C’est simple : apportez votre formulaire de taxe GRU et de quoi la régler en liquide (environ 200 reales). Conservez précieusement le justificatif de paiement.

Voici la liste des documents à apporter le jour du rendez-vous à la PJ :

1. Passeport
2. La feuille de confirmation du rendez-vous
3. Le résultat du formulaire en ligne
4. La photocopie du passeport
5. Les deux photos d’identité
6. La déclaration d’adresse
7. Tous les documents du justificatif de résidence
8. Le reçu de paiement de la taxe GRU
9. Un acte de naissance (il ne me l’ont pas pris)
10. Un extrait de casier judiciaire (ils ne me l’ont pas pris)
A la suite du rendez-vous ils vous remettront un récépicé (protocolo) de votre demande et vous rendront vos documents (gardez le justificatif de domicile pour la carte de travail)

Votre CRNM (Carteira de Registro Nacional Migratório) sera à retirer au même endroit plusieurs mois après. Le délai est d’environ 2-3 mois mais peut s’elever à bien plus selon le moment et la ville. Dès que votre carte sera prête, une confirmation par mail vous sera envoyée.

La carte de travail

Le plus dur est derrière vous et vous voyez enfin le bout du tunnel administratif.
La procédure qui suit explique comment obtenir votre carte de travail : CTPS Estrangeiro (Carteira de Trabalho e Previdência Social).
C’est une carte essentielle puisque c’est elle qui vous permet de travailler et vous sera réclamée par votre employeur à chaque travail déclaré.
Pour l’obtenir, rendez-vous dans un bureau du ministère du Travail près de chez vous, avec les documents suivants :
-Votre carte CPF (original et photocopie)
-Votre carte RNE (original et photocopie)
-Un justificatif de domicile (original et photocopie)
-Un document d’identité avec photo
Il est probable qu’il vous faille réexpliquer votre situation et le principe du PVT. En effet, c’est un VISA très récent et certaines administrations n’en connaissent pas tous les détails. Ce n’est pas le moment de jeter l’éponge. Soyez patient, clair, insistez, essayez plusieurs bureaux si besoin. Vous y arriverez !

Se procurer une carte SIM au Brésil

Au Brésil comme dans l’immense majorité des pays d’Amérique du sud, la communication se fait principalement via WhatsApp. Il vous faut donc une carte SIM que vous rechargerez en fonction de vos besoins, avec du crédit Internet. Vous verrez que vous utiliserez assez peu de crédit pour les appels ou les textos.
Les cartes SIM s’achètent dans les kiosques à journaux. Pour acheter une puce, il faut montrer votre numéro de CPF et un document d’identité.
Pour l’activer vous devez échanger quelques SMS avec l’opérateur. Là encore, si votre portugais est trop fragile, faites-vous aidez d’un brésilien.
Pour les recharges, c’est simple, il vous suffira de vous rendre dans n’importe quel kiosque et de communiquer le nom de votre opérateur pour recharger vos crédits.

Ouvrir un compte en banque

Pour ouvrir un compte en banque, il faut avoir effectué les étapes précédentes.
En effet il vous sera demandé d’apporter votre CPF et votre RNE.
Ensuite, comparez les banques dans lesquelles vous aurez le moins de frais de retrait.
Plusieurs PVTistes recommandent la Banco Bradesco, qui semble demander moins de frais de retrait que les autres.

Le jour du rendez-vous à la banque pensez à apporter tout ce qu’il faut pour éviter d’avoir à revenir.
A savoir :
-Votre passeport avec visa
-Votre CPF
-Votre RNE
-Un justificatif de domicile ou attestation d’hébergement
-Parfois, votre carte de travail
Les papiers ne sont pas si difficiles à rassembler. La encore, la plus grosse difficulté pour ouvrir un compte est surtout… l’attente. Oui, encore et toujours…

Apprendre le portugais
Commencez avant d’arriver ! En effet, au Brésil trouver un travail sans parler le portugais c’est presque mission impossible.
Il existe divers sites qui vous feront progresser rapidement : Babel, DuoLinguo…
Il est vivement conseillé de prendre quelques cours sur place au cours des premières semaines. Vous trouverez facilement des écoles de langues ou des étudiants donnant des cours particuliers à des prix raisonnables.
Avoir les bases vous permettra de vous familiariser plus rapidement avec la culture locale et de rencontrer du monde autre que des occidentaux. Parler avec les locaux est le meilleur moyen de faire décoller votre niveau de portugais. Et pour cela, avoir quelques notions de bases s’avère très utile.
Amusez-vous bien !
Voilà, maintenant que vous avez le guide, c’est à vous de jouer ! Soyez patient avec certaines démarches et tout se passera bien (tudo bem !).
Les retours des premiers PVTistes sont positifs et donnent envie de sauter le pas. N’hésitez pas à les rejoindre sur les divers groupes Facebook.

Bonne aventure au Brésil !

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé