Où partir en tant qu’étudiant ?

Publié le 03/01/2023 à 13h53 et mis à jour le 05/01/2023 à 11h04

La mondialisation touche également le monde étudiant. En effet, les jeunes sont de plus en plus nombreux à poursuivre leurs études supérieures à l’étranger. Cela peut être dans le cadre d’un échange ou d’Erasmus+. Quelles sont les destinations les plus prisées des étudiants ?

Poursuivre ses études supérieures en Europe

Les étudiants sont nombreux à choisir un pays du Vieux Continent pour poursuivre leurs études supérieures. Il faut dire que cette solution n’est pas dénuée d’avantages :

  • de nombreuses destinations possibles dans le cadre du programme Erasmus+ ;
  • un budget moindre : partir étudier à l’étranger, c’est de nombreux frais à prévoir. Il y a le transport pour s’y rendre, l’hébergement et encore le coût de la vie. Choisir un pays européen pour ses études dans le cadre d’Erasmus+ permet par exemple de profiter de frais de scolarité plus abordables ;
  • des démarches simplifiées puisqu’aucun visa n’est nécessaire pour étudier en Europe.

L'Irlande

À cause du Brexit, de plus en plus d’étudiants choisissent de poursuivre leurs études en Irlande plutôt qu’en Grande-Bretagne. En effet, il s’agit d’un pays anglophone qui fait partie de l’Europe. Par conséquent, il n’y a pas besoin de visa pour partir y étudier.

Parmi les meilleures universités irlandaises, on trouve notamment la Trinity College Dublin et l’University College Dublin. Le coût de la vie est un peu supérieur à celui de la France et il faut compter des frais d’inscription oscillant entre 5500 € et 25000 € par an.

En revanche, ce pays offre de nombreuses opportunités, que ce soit pour s’immerger dans le mode de vie des Irlandais ou apprécier les magnifiques paysages.

L'Espagne

Très facile d’accès depuis la France, l’Espagne accueille tous les ans des milliers d’étudiants français. En effet, le coût de la vie y est beaucoup plus abordable que dans d’autres pays.

Les frais de scolarité sont peu coûteux, de l’ordre de 450 € à 2300 € annuels. Les universités les plus prisées sont celles de Barcelone et de Madrid. Par ailleurs, c’est une excellente manière de maîtriser l’espagnol qui est une langue parlée dans de nombreux pays à travers le monde. Parfait pour celles et ceux qui envisagent de sillonner la planète.

Enfin, l’Espagne est un pays où il fait bon vivre avec un climat agréable presque toute l’année.

La Suède

Comme beaucoup de pays nordiques, la Suède est synonyme de qualité de vie. Tous les ans, des milliers d’étudiants français choisissent la Suède pour poursuivre leur formation. On y recense par ailleurs de bonnes universités : l’université de Lund, l’Institut Royal de Technologie KTH ou encore l’Université d’Uppsala. La Suède est considérée par beaucoup comme l’un des pays les plus agréables pour étudier.

Les frais de scolarité sont plus accessibles qu’en Grande-Bretagne ou qu’en Irlande par exemple, car ils sont compris entre 4 500 € et 14000 €. Le coût de la vie est en revanche relativement élevé. Il est préférable de s’y rendre dans le cadre d’un échange pour réduire les frais.

La Suède attire également pour sa qualité  de vie, ses grands espaces et la chaleur de ses habitants.

La Pologne

La Pologne est une destination qui peut sembler surprenante de prime abord pour faire des études supérieures. Et pourtant, cet ancien pays du bloc de l’Est est aujourd’hui l’un des plus dynamiques.

Grâce au programme d’échange Erasmus+, les universités polonaises accueillent de très nombreux Français. L’enseignement est généralement dispensé en anglais et le coût de la vie est bien moindre que dans l’Hexagone. Une belle occasion pour avoir un parcours qui sorte de l’ordinaire et découvrir un pays sublime mais méconnu des Français.

Etudier dans un pays étranger hors d'Europe

Étudier loin de la France est une expérience que beaucoup d’étudiants envisagent. Outre le fait de vivre en immersion dans une autre culture, c’est une formidable opportunité qui peut valoriser un cv.

Le Royaume-Uni

Même si le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Europe depuis le Brexit, le pays reste une destination très prisée des étudiants.

En effet, outre sa proximité avec la France, l’enseignement supérieur britannique jouit d’une renommée mondiale. Ainsi, l’Université d’Oxford, l’Université de Cambridge et l’Impérial College London figurent parmi les 10 meilleurs établissements au monde. Par ailleurs, l’enseignement est évidemment dispensé en anglais, ce qui confère un avantage non négligeable aux futurs diplômés.

Le Royaume-Uni est toutefois une destination très coûteuse pour aller étudier. Selon l’université, les frais de scolarité sont estimés entre 7000 € et 14000 € par an. La vie y est chère. Par ailleurs, les démarches pour entrer sur le territoire pour y poursuivre ses études se sont durcies. Au-delà de six mois, une demande de visa est obligatoire.

Le Canada

Le Canada dispose d’un vaste programme d’échanges qui lui permet d’accueillir tous les ans des milliers d’étudiants du monde entier. Les Français y sont très largement représentés grâce à des partenariats entre les universités tricolores et canadiennes.

Les établissements d’enseignement supérieur du pays jouissent d’une bonne renommée internationale. C’est le cas par exemple de l’Université de Toronto, de l’Université Mcgill ou encore de l’Université de Colombie-Britannique. Le coût de la vie est largement supérieur à celui de la France et les frais universitaires relativement élevés. Il faut compter l’équivalent de 20000 euros par an pour étudier au Canada. Par ailleurs, de nombreuses démarches administratives sont à effectuer plusieurs mois à l’avance pour obtenir le visa indispensable pour entrer sur le territoire.

Si les Français choisissent de partir étudier au Canada, c’est également pour découvrir cet immense pays, ses paysages fantastiques et les habitants réputés pour leur accueil convivial.

Le Japon

Synonymes d’excellence, les établissements d’enseignement supérieur japonais figurent parmi les meilleurs au monde. Les plus réputés sont l’Université de Tokyo, l’Université de Kyoto et l’Institut de Technologie de Tokyo. Cet aspect est fondamental pour être titulaire de diplômes reconnus à l’international. Toutefois, ce n’est souvent pas la seule raison qui poussent les étudiants à vouloir s’y rendre pour poursuivre leurs études supérieures. L’attrait d’une culture et d’un pays différents y sont pour beaucoup. D’ailleurs, le Japon peut se targuer d’accueillir autant d’étudiants internationaux que le Canada par exemple.

En revanche, le coût de  la vie y est très élevé et le budget pour y étudier est conséquent. A l’inverse, les frais de scolarité sont relativement accessibles car compris entre 3000 € et 7000 €. Enfin, même si elles sont facilitées dans le cadre d’un échange, il faut prévoir un certain nombre de démarches, notamment pour obtenir un visa.

L'Australie

Dépaysement, enseignement supérieur figurant dans le top 30 mondial, l’Australie est une destination de choix pour bon nombre d’étudiants français.

En effet, l’Université nationale australienne, l’Université de Melbourne et celle de Sydney sont des établissements reconnus à l’international. Partir étudier en Australie, c’est évidemment joindre l’utile à l’agréable.

Malheureusement, les places disponibles dans le cadre des échanges restent très limitées. Il est possible de s’inscrire directement dans l’une des universités australiennes, mais il faut prévoir un budget pouvant atteindre 40000 € pour une seule année scolaire.