Quels sont les endroits à visiter en Thaïlande ?

Publié le 12/01/2022 à 14h56 et mis à jour le 12/01/2022 à 15h23

La Thaïlande est une destination dépaysante et magnifique choisie par de nombreux voyageurs. Grand Palais de Bangkok, parc national Khao Sok, baie de Phang Nga, quels sont les incontournables à visiter durant votre séjour au Pays du sourire ?

Bangkok, la capitale aux 400 temples bouddhistes

Capitale de la Thaïlande, Bangkok compte plus de 9,5 millions d’habitants. Celle-ci offre deux visages différents. La ville est à la fois d’une grande modernité, tout en restant profondément attachée à ses traditions.

Parmi les lieux incontournables de la capitale, il y a le Grand Palais de Bangkok, le Mont d’Or (Wat Saket), le quartier de Chinatown, le palais Dusit, le bouddha d’or (Wat Traimit) ou encore le Parc Lumphini.

Bien évidemment, impossible de quitter la capitale sans passer par Khao San road et sans visiter le Wat Pho. A proximité du Grand Palais, il s’agit de l’un des 400 temples bouddhistes de la ville, et probablement le plus emblématique. Il est possible d’y admirer le plus grand bouddha couché de Bangkok (45 mètres de longueur pour 15 mètres de hauteur).

Chiang Mai, seconde ville thaïlandaise

Deuxième ville du pays, Chiang Mai est située au nord du pays, dans les régions montagneuses. Son passé très riche et son emplacement géographique en font l’une des destinations incontournables si vous voyagez en Thaïlande.

En effet, jusqu’au 16e siècle, elle fut la capitale du royaume indépendant de Lanna. La vieille ville est riche de nombreux vestiges et édifices aux influences variées. Celle-ci est ceinte par des fortifications.

Comme à Bangkok, la cité compte également de très nombreux temples bouddhistes comme le Wat Inthakhin Saduemang ou le Wat Chiang Man. Le Wat Phra Sing est de loin le plus populaire.

Enfin, ne manquez pas le parc national de Doi Suthep, situé au sortir de la ville, c’est un passage obligé. Il abrite notamment le Bhubing Palace (palais d’hiver de la famille royale) ou encore les cascades Mon Tha Than Waterfall. Un peu plus loin, le lac Huay Tung Tao est un lieu très agréable dont les rives sont bordées de cahutes sur pilotis.

Des plages idylliques au sud de la Thaïlande

Le Pays du sourire compte de nombreuses plages. Mais c’est au sud du pays que l’on peut trouver quelques-unes des plus paradisiaques.

Parmi celles-ci, les plages de l’île de Koh Lanta dans la Mer d’Andaman. La plage de Ba Kan Tiang est considérée par beaucoup de voyageurs comme la plus belle. Le sable blanc s’étire sur près de deux kilomètres en prenant une forme de croissant de lune. L’eau est turquoise et l’endroit idyllique.

Si vous désirez poursuivre votre voyage dans un cadre tout aussi paradisiaque, prévoyez de vous rendre sur Koh Ngai (Koh Hai) dans les îles Andaman, à Koh Phi Phi (mer d’Andaman), ou encore dans le Golfe de Thaïlande (Koh Tao, Koh Samui, etc).

Kho Pha Ngan et ses célèbres full moon party

Koh Pha Ngan (ou Koh Phangan) est une petite île paradisiaque située dans le golfe de Thaïlande.

Superbes plages de sable blanc (Nai Pan Yai, Chaloklum, etc), plongée sous-marine, visite de la réserve d’Ang Thong, les activités y sont nombreuses. Le cœur de l’île abrite une jungle et plusieurs cascades remarquables (Than Sadet, Wang Sai, etc).

Malgré tout cela, Koh Phangan doit sa notoriété aux full moon party. En français, il s’agit des fêtes de la pleine lune qui se déroulent un peu partout sur Koh Pha Ngan les soirs de pleine lune. Le plus grand de ces rendez-vous festifs a lieu sur la plage de Haad Rin.

Koh Samui et ses plages de sable blanc

Parfois orthographiée Ko Samui, Koh Samui est devenue en quelques années l’une des îles les plus populaires. Il faut dire qu’on trouve sur ce petit bout de terre de superbes plages et de magnifiques spots pour du snorkelling.

La plage de Chaweng est de loin la plus connue, mais pas nécessairement la plus belle. Pour apprécier la beauté sauvage de l’île ou bronzer dans un cadre paradisiaque, mieux vaut choisir d’aller poser sa serviette un peu plus loin. Silver Beach, Lamai, Mae nam ou encore Laem Yai sont ainsi beaucoup plus naturelles.

Notez toutefois que pour profiter pleinement de ce cadre exceptionnel, mieux vaut choisir la saison sèche. Celle-ci s’étend de novembre à mars.

Kanchanaburi et la rivière Kwai

La ville de Kanchanaburi est l’une des étapes incontournables d’un voyage en Thaïlande. En effet, ce lieu est tristement célèbre, tout du moins la voie ferrée dont l’histoire tragique est liée à la seconde guerre mondiale. Le pont de la rivière Kwaï qui enjambe la rivière Kwaï Yai est le seul à avoir été détruit dans tout le pays pendant ce conflit.

Outre la visite de ce monument emblématique, la ville offre bien des possibilités. Parmi celles-ci, le parc national d’Erawan et ses magnifiques cascades à 7 niveaux, ou encore le temple Wat Tham Sua (Tha Muang).

Parc national Khao Sok, joyau naturel de la Thaïlande

Créé en 1980, le parc national de Khao Sok est l’un des joyaux naturels du sud de la Thaïlande.

Située dans la province de Surat Thani, une réserve naturelle d’un peu moins de 740 km² se compose de l’une des plus anciennes forêts tropicales au monde. La jungle omniprésente sur le relief montagneux est particulièrement dense.

C’est surtout un formidable sanctuaire pour bon nombre d’espèces végétales et animales exceptionnelles. Des centaines d’oiseaux, mais également des tapirs, des tigres, des cerfs aboyeurs ou encore des gibbons.

La baie de Phang Nga et ses 42 îlots

La baie de Phang Nga fait partie du parc national de Ao Phang Nga, au sud de la Thaïlande. Cette zone naturelle remarquable se compose de l’une des plus grandes mangroves du pays. Elle abrite un nombre considérable d’espèces terrestres et marines.

C’est surtout un lieu où la nature est toute puissante. C’est encore plus vrai dans la baie de Phang Nga. Celle-ci est parsemée de 42 îlots karstiques disséminés. Cette particularité rend le site spectaculaire. Deux îlots en particulier sont de véritables curiosités en raison de leur forme : le Khao Phing Kan et le rocher “clou” Ko Tapu. Il est également surnommé “James Bond Island” car il est le décor du film “L’homme au pistolet d’or”.

Pattaya, première station balnéaire

Pattaya est une station balnéaire mondialement connue. Les plages sont superbes, et la côte bordée d’îles. En journée, vous pourrez vous adonner à une séance de bronzage, pratiquer des sports nautiques ou même vous faire un green.

Dès que la nuit tombe, la ville change de visage et devient encore plus festive. Clubs, restaurants, bars, tout est prévu pour festoyer jusqu’au petit matin.

Phuket

Première destination touristique d’Asie du Sud-Est, l’île de Phuket est un passage obligé. La plus grande île du Pays du Sourire se caractérise par :

la splendeur de ses paysages : ses nombreuses plages de sable blanc sont bordées d’hévéas et de cocotiers. Les eaux de l’océan sont limpides et de couleur turquoise. Un vrai petit paradis ;

la richesse de son patrimoine : la vieille ville de Phuket compte de nombreuses maisons aux façades colorées et au style aux influences sino-portugaises. A voir également la statue du Grand Bouddha ou encore les temples Wat Chalong et Wat Phra Thong.

Pour voyager dans le pays, le gouvernement impose quelques règles.

En souscrivant au contrat assurance voyage touristique vous recevez automatiquement votre attestation d’assurance en français et en anglais. Celle-ci atteste que vous êtes couvert contre la maladie Covid-19.