Trouver un emploi à Dubaï : les secteurs d’activités qui recrutent en 2020

Publié le 03/03/2020 à 14h14 et mis à jour le 02/07/2020 à 11h01

Les Émirats Arabes Unis sont connus pour offrir d’abondantes opportunités de travail mais aussi des avantages fiscaux et des salaires très attractifs. De nombreux arguments qui finissent de convaincre un large panel de travailleurs étrangers déjà séduits par l’ambiance de la ville. Alors dans quel secteur se lancer pour trouver du travail à Dubaï ?

Le secteur informatique et numérique en plein essor

À Dubaï, ou dans le reste du monde, l’informatique est un domaine qui recrute. Les entreprises des Émirats Arabes Unis ont notamment besoin des compétences dans le numérique afin de développer le marché et se positionner sur de nouvelles technologies haut de gamme. De plus en plus de ventes se font en ligne et la relation clientèle en est largement impactée. Un réseau doit être développé pour répondre aux attentes des clients et rester compétitif dans un monde du travail de plus en plus numérisé.

Les ingénieurs informaticiens sont alors très convoités par les entreprises locales et internationales afin de mettre en œuvre leurs compétences en codage informatique, analyse de données, etc. Selon Gulf News, un célèbre journal anglophone publié à Dubaï, l’ingénieur est l’un des profils les plus demandés. Un ingénieur ayant de l’expérience trouvera toujours un emploi. Cependant, il est parfois plus compliqué pour les jeunes diplômés de se faire une place (mais pas impossible).

En termes de salaire, l’ingénieur informatique peut espérer toucher entre 5000€ et 6000€ par mois en fonction de l’entreprise qui le recrute. Mais le salaire n’est pas le seul avantage d’un tel poste. La plupart des sociétés proposent également un véhicule de fonction, un logement, et parfois même plusieurs billets d’avion aller/retour pour la France tout au long de l’année. Dans certains cas, une assurance spécifique aux expatriés peut vous être proposée. Attention tout de même à ce que celle-ci couvre bien tous les domaines et particularités de votre expatriation.

Les qualités informatiques sont également très recherchées dans le domaine de la finance. Les spécialistes en fiscalité et experts en modèles financiers devront notamment aider les entreprises à gérer l’introduction d’une nouvelle taxe sur la valeur ajoutée. Pour cela, des compétences informatiques sont largement recommandées afin d’analyser les données correctement. Un secteur d’activités qui ne manque donc pas de travail !

Luxe, accueil, hôtellerie et restauration : les plus gros recruteurs ?

Face à l’arrivée fulgurante de touristes venus découvrir Dubaï et ses environs, l’économie touristique des Émirats Arabes Unis a explosé ces dernières années. Pour répondre à cette demande et développer le secteur, hôtels, restaurants et boutiques de luxe recrutent de plus en plus de professionnels. Et dans ce domaine, l’hôtellerie et la gastronomie française sont largement reconnues. C’est pourquoi les ressortissants français peuvent très bien prétendre à ce type d’offre d’emploi.

Cependant, même si les offres d’emploi sont nombreuses, le salaire n’est pas le même que pour des postes d’ingénieurs. Le salaire moyen aux Émirats Arabes Unis est d’environ 2500€. Un cuisinier ou un serveur touchera donc à peu près ce salaire en fonction de la gamme de l’établissement. Cela peut parfois être moins puisque, malgré tous les avantages que le pays offre à ces travailleurs, la réglementation ne prévoit aucun salaire minimum. Une contrainte qui ne rebute pourtant pas la majorité des expatriés ravis de travailler au sein de cultures diverses et varier. Travailler à Dubaï est l’assurance de rencontrer toutes les nationalités du monde et apprendre à s’adapter personnellement et professionnellement à tout ce melting-pot international.

Des rencontres qui se retrouvent aussi dans le métier d’hôtesse de l’air ou steward proposé par l’une des plus grandes entreprises du pays : Emirates Airlines. La compagnie aérienne mène une campagne de recrutement depuis plusieurs années à travers le monde. Les personnes recrutées peuvent ainsi suivre une formation au coeur de Dubaï puis travailler pour la compagnie avec les avantages qui en découlent (billets de retour en France, logement de fonction, voyages quotidiens, etc). Le salaire y est en moyenne de 3000€.

Représentative du succès des Émirats Arabes Unis, Dubaï offre également un large marché de boutiques et d’hôtels de luxe toujours en quête de nouveaux profils pour satisfaire la clientèle. Les personnes ayant déjà de l’expérience dans le luxe pourront aisément trouver une place dans le paysage touristique et commercial de la ville.

Travailler dans le secteur médical, quelle opportunité ?

Le secteur médical est l’un des domaines les plus prometteurs en termes de création d’emploi. Déjà bien développé aujourd’hui, l’idée des Émirats Arabes Unis est d’étendre et améliorer les installations médicales dans les années à venir pour accueillir toujours plus de nouveaux clients.

Radiologie, ophtalmologie, pharmacologie cardiovasculaire, la ville de Dubaï se positionne dans de nombreux domaines et organise régulièrement des événements internationaux sur l’innovation sanitaire. De quoi parfaire la réputation du système de soins dubaïote.

La ville compte déjà parmi les plus grands centres médicaux au niveau international grâce à sa zone franche de la Dubai Healthcare City. Excellent rapport qualité/prix, prise en charge immédiate, installations à la pointe, Dubaï souhaite pourtant continuer à étendre son rayonnement en matière de tourisme médical. Les Émirats Arabes Unis espèrent notamment amener 500 000 touristes médicaux de plus par an.

Il est en effet essentiel pour Dubaï de pouvoir accueillir tous les nouveaux expatriés mais aussi les touristes venus dans le pays pour profiter de la qualité de soins qu’offrent cette région du Moyen-Orient. Bien que Dubaï ait déjà largement investi dans les outils technologiques et bâtiments, il faut désormais trouver les ressources humaines nécessaires pour faire fonctionner le tout.

C’est pourquoi les expatriés sont largement encouragés à postuler dans le domaine. Pour se faire une idée, un infirmier gagne environ 3000€ par mois. Le médecin spécialiste peut lui en espérer entre 12000€ et 16000€ par mois.

Un secteur qui recrute : le domaine de l’enseignement

Expatriation Dubai emploi secteurs 2020

L’éducation est primordiale mais manque de personnel. À Dubaï, de grands établissements d’enseignement ont été construits mais la ville peine à recruter les enseignants nécessaires pour animer les classes.

C’est notamment les classes de primaire qui recrutent le plus de professeurs. Cependant, l’ensemble des établissements scolaires dubaïotes manquent également de professeurs spécialisés comme des profs de maths, de sciences, de musique, de technologies, etc. Ainsi, en exerçant dans un lycée, les professeurs peuvent espérer toucher environ 3000€. Un salaire qui reste dans la moyenne si en plus de celui-ci, le logement est proposé.

Pour postuler à un emploi de professeur, il est nécessaire d’avoir déjà obtenu un diplôme d’enseignant français (CAPES ou autres), de pouvoir enseigner en anglais et de pouvoir justifier de quelques années d’expériences. L’ expérience, quel que soit le domaine, est une condition sine qua non du recrutement à Dubaï. Le plus astucieux étant donc de profiter de quelques années en France afin de gagner en crédibilité pour réussir son expatriation aux Émirats Arabes Unis.

Une autre option consiste à devenir professeur ou assistant de français via l’Alliance française ou via des cours à domicile. Les Dubaïotes sont demandeurs de cours de français dans l’idée de découvrir la culture et la langue. Il est régulièrement possible de trouver des offres d’emploi correspondantes au profil de chacun mais aussi de se lancer dans sa propre entreprise. Toutes les portes sont ouvertes !

Retrouvez nos autres articles pour bien préparer votre expatriation à Dubaï :

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tenez-vous informé