Comment fonctionne l’assistance rapatriement ?

Publié le 14/09/2022 à 17h14 et mis à jour le 14/09/2022 à 17h41

L’assistance rapatriement garantit une prise en charge de l’assuré en cas de maladie ou d’accident hors de France. Cette garantie est indispensable pour voyager à l’étranger, mais également pour tous projets hors des frontières de l’Hexagone (études, travail, expatriation, etc). Qu’est-ce que l’assistance rapatriement ? Quelles sont les différentes formes qu’elle peut prendre ?

Qu’est-ce que l’assistance rapatriement ?

Vous envisagez un voyage à l’étranger, un tour du monde, des études hors de France ou encore de vous expatrier ? Ces projets ont tous en commun la nécessité d’anticiper la survenue d’un grave problème de santé. Quand cela arrive, un rapatriement s’avère parfois nécessaire.

Une prise en charge physique et financière

Comme son nom l’indique, l’assistance rapatriement couvre le retour anticipé dans son pays du souscripteur suite à une maladie ou à un accident grave. Il s’agit donc d’une procédure d’urgence déclenchée quand l’état de santé du souscripteur le nécessite.

Elle permet également la prise en charge financière d’un rapatriement qui est toujours particulièrement coûteux.

Une garantie incontournable

Chez Assur Travel, c’est une composante clef de nos assurances, notamment :

  • le contrat Premium qui est une assistance rapatriement avec prise en charge de vos frais médicaux à l’étranger ;
  • l’assurance multirisque voyage complète Summum qui inclut une assistance rapatriement, le remboursement des frais médicaux et bien d’autres garanties relatives au voyage.

Quand l’assistance rapatriement est-elle déclenchée ?

L’assistance rapatriement Assur Travel est accessible 24/24 heures et 7/7 jours, et ce, où que vous vous trouviez. En cas d’accident ou de problème de santé, vous pouvez appeler directement votre assureur au numéro figurant sur votre contrat.

Votre interlocuteur prend alors votre demande en charge. Il évalue votre situation et l’urgence de celle-ci. Par exemple, si suite à une chute une opération chirurgicale est nécessaire, votre assistance vous prend en charge en vous expliquant le déroulé.

Il peut par exemple être question d’une hospitalisation localement pour parer à l’urgence avant transfert en France. Vous pouvez également être orienté vers un établissement de santé pour bénéficier de meilleurs soins dans l’attente de l’organisation du rapatriement. Un médecin basé en France échange avec les professionnels de santé qui ont pris le patient en charge dans le but d’évaluer la situation et de la suite à donner. C’est donc ce même médecin qui décide s’il y a lieu ou non d’organiser un rapatriement.

L’assistance rapatriement n’oublie pas vos proches. Si vous êtes en voyage avec votre famille à l’étranger et qu’un problème survient, leur retour est également organisé.

Enfin, tout est fait pour que le patient soit rapatrié en France le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions. C’est la garantie de bénéficier de soins de qualité et de renouer avec une meilleure santé rapidement.

Quelles formes peuvent prendre l’assistance rapatriement ?

L’assistance rapatriement n’est déclenchée que dans les situations d’urgence où l’état de santé du souscripteur nécessite une prise en charge en France. Cela peut être à la suite d’un accident ou d’une maladie.

L’assurance se met alors en relation avec le service ou le professionnel de santé qui a pris en charge le malade. Après recueil et analyse de toutes les données médicales, la décision est prise de déclencher l’assistance rapatriement. La suite dépend pour beaucoup de la situation :

  • transfert dans un établissement hospitalier local ;
  • rapatriement sanitaire non médicalisé ;
  • rapatriement sanitaire médicalisé.

Transfert vers un établissement hospitalier local

Dans certaines situations, il n’est pas possible de procéder au rapatriement immédiat de l’assuré. Cela peut être lié à son état de santé, mais également aux règles sanitaires en vigueur. Par exemple, une personne sous assistance respiratoire à cause du covid 19 peut être soignée dans une structure locale si les règles sanitaires bloquent son rapatriement.

Le rapatriement non médicalisé

Le rapatriement ne nécessite pas systématiquement un encadrement médicalisé. C’est par exemple le cas d’une personne qui se fracture l’épaule. Son état nécessite effectivement d’être prise en charge dans un hôpital du pays. Toutefois, sa santé n’est pas en péril.

De fait, un moyen de transport médicalisé n’est pas dépêché pour rapatrier le malade. En revanche, le nécessaire est fait pour le faire rentrer rapidement en France. A son arrivée, l’assuré peut être pris en charge par un centre hospitalier si nécessaire.

Le rapatriement sanitaire médicalisé

Si l’état de santé de l’assuré le nécessite, un rapatriement sanitaire sous surveillance médicale est organisé. Cela peut faire suite à un infarctus du myocarde ou à un accident vasculaire cérébral (AVC) par exemple. Le rapatriement sanitaire sous surveillance médicale est également requis quand le système de santé local n’est pas performant.

Le malade est transporté en ambulance (VSL) et sur un brancard sous la surveillance d’un médecin ou d’un professionnel de santé. Cette prise en charge se fait tout le long du rapatriement. Elle a pour objectif de s’assurer que l’état du malade ne se dégrade pas durant le transfert. Le cas échéant, des soins peuvent être prodigués pendant le trajet.