Quelle assurance santé pour votre expatriation ?

Publié le 10/08/2022 à 14h18 et mis à jour le 25/08/2022 à 10h03

Les Français sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter par l’expatriation. Toutefois, pour que ce projet de vie se déroule au mieux, il faut anticiper le volet santé. La souscription à une assurance santé pour expatrié est-elle obligatoire ?

Qu’est-ce qu’une assurance santé pour expatrié ?

Vous avez prévu de travailler à l’étranger ? De partir vivre hors de France seul ou avec votre famille ?

L’assurance santé expatrié vous confère à la fois une couverture santé et une assistance pour vous-même ou votre famille. Cette couverture santé prend effet dès que vous quittez le sol tricolore et que vous avez le statut d’expatrié.

L’assurance santé expatrié prend en charge vos frais de santé pendant votre expatriation, et ce, que vous soyez en Thaïlande, en Angleterre, au Panama, au Costa Rica ou encore au Canada. En effet, en tant qu’expatrié, vous ne bénéficiez pas de l’assurance maladie du pays.

En souscrivant à une assurance santé expatrié, le coût des soins dans votre pays d’expatriation est pris en charge. Vous n’avez donc pas à les assumer, ceux-ci étant souvent bien plus coûteux qu’en France.

Est-ce obligatoire de souscrire une assurance expatriation ?

S’expatrier est un projet de vie qui doit être préparé avec soin. Hébergement, travail, scolarité des enfants, le hasard n’y a pas sa place. En matière de santé non plus.

La CFE, un minimum indispensable

La Caisse des Français de l’Etranger ou CFE est un organisme qui prend le relais de l’Assurance Maladie. Elle s’adresse aux Français choisissant de vivre à l’étranger, et ce, quel que soit l’âge ou le pays d’expatriation.

Pour le volet santé, la CFE est donc tout à fait similaire à la Sécurité Sociale. Cette couverture vous rembourse tous vos frais de santé, qu’il s’agisse d’une consultation chez un généraliste, de médicaments, d’un accouchement ou d’une hospitalisation.

Toutefois, ces remboursements de vos frais de santé se font sur la base de ceux auxquels vous avez le droit en France. La CFE ne tient donc pas compte des coûts réels auxquels vous devez faire face dans votre pays d’expatriation. Bien souvent, ceux-ci sont beaucoup plus importants.

Par exemple, une consultation chez un généraliste en Thaïlande peut vous coûter jusqu’à 76 euros. Or, la base de remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS) est de 25 €. Le taux de remboursement est de 70%, soit 17,5 euros. Si la consultation vous a coûté 76 euros, il reste à votre charge 58,50 euros.

Assurance santé expatrié, une couverture santé complète

Les taux de prise en charge de la CFE sont insuffisants dans bien des pays à travers le monde. Pour une couverture santé complète pour soi et pour sa famille, il faut souscrire à une assurance expatrié en complément de la CFE.

Deux possibilité s’offrent à vous :

-une couverture de base qui s’ajoute aux remboursements de la CFE. Cela implique donc que les frais de santé soient effectivement remboursés par la CFE ;

-l’assurance expatrié au 1er euro : comme son nom l’indique, ce type de couverture santé se déclenche dès le 1er euro dépensé. Chez Assur Travel, vous êtes remboursé dans les 48 heures.

Quelle couverture pour être bien assuré durant son expatriation ?

L’assurance expatriés Assur Travel vous propose des garanties médicales adaptées au risque d’épidémie. Ce type de couverture permet ainsi de prendre en charge vos frais de santé en fonction des garanties souscrites telles que :

  • la médecine courante comme une consultation chez un généraliste, des séances de kinésithérapie ou encore des soins infirmiers ;
  • l’optique ;
  • les frais dentaires ;
  • l’hospitalisation, qu’il s’agisse d’un problème de santé, d’un accident ou encore d’un accouchement ;
  • le rapatriement sanitaire.